ART | EXPO

Calendrier 1985-2014

28 Juin - 16 Nov 2014
Vernissage le 28 Juin 2014

Lefevre Jean Claude conçoit un projet spécifique pour le Cneai à partir de ses calendriers. Les calendriers sont des mises en formes spatio-temporelles de ses notations extraites d’une cinquantaine de carnets datant de 1985 à 2009. L’exposition est une invitation pour le spectateur à réaliser son propre parcours au sein de celui de l’artiste.

Lefevre Jean Claude
Calendrier 1985-2014. Légende, histoire, inventaire, documentation, figure, Ljc archive, format, écrit, biobibliographie, accrochage, l’espace, le temps, notation, livraison, cartographie, chronologie, lecture

Lefevre Jean Claude est un artiste français né en 1946. Depuis les années 1970, il tient un inventaire minutieux et quotidien de son activité artistique. Il a constitué Ljc Archive, une archive se déclinant en plusieurs catégories: Ljc notations, Ljc citation, Ljc calendrier,…

Il présente dans cette exposition dix-huit calendriers de la période 1985-2014, dans des versions spécialement conçues pour l’espace du Cneai et en écho à son système de programmation. Les calendriers référencent ses rencontres avec des personnalités du monde de l’art, ses projets (publications, expositions, interventions), ses visites d’expositions. Pour chaque entrée, le lieu, la date et la nature de l’événement sont précisés. Nous retrouvons par exemple en 2012 la conversation entre Lefevre Jean Claude et Jean-Max Colard programmée pour le Festival Island #1 et la réunion de préparation à l’atelier de l’artiste. Parfois, il ajoute une image qui documente le lieu ou l’action.

Les calendriers sont présentés sous d’autres formats dans trois fac-similés: les photographies des pages d’éphémérides insérées dans la Nouvelle Revue d’Esthétique, les photomontages de calendriers d’activités et de notations publiés dans la revue Art Présence et les photographies de ses notations d’après son ouvrage édité par le cdla, intitulé Ljc publications/éditions 1972-2007.

A partir des notations quotidiennes des détails de son emploi du temps, Lefevre Jean Claude nous donne accès au «travail de l’art au travail». Ainsi, quelques jours après la première réunion de préparation sur cette exposition, l’artiste a envoyé au Cneai cette note extraite de son journal en cours:
«Lundi 16 décembre 2013, 10h15. Retrouve Sylvie Boulanger place du Panthéon, devant l’hôtel éponyme. Covoiturage jusqu’à Chatou, île des impressionnistes. Ai embarqué maquette et carton de tirages imprimés, ensemble devant décrire au mieux un projet pour un prochain Festival Island. Au vu de l’agenda des expositions déjà programmées et des salles disponibles en 2014, les deux espaces contigus (anciennement accueil et grande salle d’exposition) me sont attribués.

Mon projet était envisagé pour ces salles plus précisément. Dans les étages croisons des assistants travaillant sur l’alphabet Yona Friedman, sur le prochain programme et journal du Cneai, et sur les publications en cours. La responsable du planning n’est pas présente ce lundi. Les dates d’exposition données à titre provisoire par la directrice du centre alors que nous regardons la maquette posée dans l’espace Dorothy Iannone qui jouxte les deux salles convoitées.

Je donne à voir l’ensemble des documents aidant à la compréhension de ce projet. Parlons formats d’impressions, supports, contrecollages, etc. Données techniques reprises avec Rémi Jauze qui peut rapidement vérifier la compatibilité des formats souhaités avec les capacités de l’industriel italien qualifié pour ce type de travail. Rapides calculs de coût. Intermède déjeuner sur la barque avec, réunis autour d’une grande table, outre la directrice des lieux, l’exécuteur testamentaire pour l’œuvre de Journiac, la galeriste Patricia Dorfmann qui représente l’œuvre de Journiac, Pascale Lethorel, directrice des éditions de l’Ensba de Paris à qui Sylvie me conseille d’adresser mes dernières parutions (éditions Incertain sens, Rennes) + Françoise Docquiert professeure art & culture à Saint-Charles. Suis le seul à boire du vin. La conversation, débutée bien avant mon arrivée, tourne autour de budgets en baisse, d’incommunicabilité entre les professionnels de la culture et les instances politiques en place, de la visibilité des galeries françaises sur le circuit européen… tentative de fédérer certaines galeries parisiennes pour attirer les collectionneurs étrangers, ceux-ci ne fréquentant plus les galeries mais seulement les foires d’art.

Apprends que l’artiste Hans-Peter Feldmann aimerait ouvrir un concours d’idée pour remplacer le mot (Art). Une fois les invités partis, reste avec Sylvie Boulanger et l’aide à maintenir propre ce lieu dédié à la convivialité. Dans les bureaux la jeune équipe est au travail. Confie à Rémi Jauze 2 fichiers qu’il doit adapter aux exigences de l’imprimeur. Quitte Sylvie avec la photocopie des points abordés ce jour — notamment la question des miroirs en acier poli —, après que la directrice du Cneai m’ait fait promettre une lecture — ou quelque chose d’approchant — le dimanche 28 septembre 2014. Prochain contact autour du 20 janvier.»