LIVRES

Bryen & Compagnie

Le musée des Beaux-Arts de Nantes organise dans la Chapelle de l’Oratoire une exposition à partir du fonds d’archives de Camille Bryen, Nantais, poète, artiste.

Information

Présentation
Emilie Guillard, Vincent Rousseau, Blandine Chavanne
Bryen & Compagnie

Ce catalogue est publié à l’occasion de l’exposition «Bryen et Compagnie», présentée dans la Chapelle de l’Oratoire, à Nantes, du 5 octobre 2007 au 7 janvier 2008.

Extraits de la préface de Blandine Chavanne

«2007 : année du centenaire de la naissance de Camille Bryen à Nantes et du trentième anniversaire de sa disparition à Paris. Le musée des Beaux-Arts de Nantes, fidèle à cet artiste, se penche une nouvelle fois sur son œuvre.

En 1965, le musée s’enrichit d’une œuvre de Camille Bryen, Différent Ciel, de 1963, et dès lors complète régulièrement sa collection jusqu’au dépôt très important de la Fondation de France en 1994. Musée de référence pour Bryen, Nantes conserve aujourd’hui 52 peintures, 2632 dessins, 1398 estampes et une œuvre textile récemment acquise, La Broderie du feu. […]

Lors de l’étude du fonds Camille Bryen, il est apparu qu’une de ses caractéristiques est sa faculté à rentrer en relation avec des artistes de toutes les générations. Aimant les collaborations tant avec les écrivains, les poètes et les philosophes, qu’avec les photographes, les plasticiens ou les éditeurs, Bryen nous apparaît comme étant au cœur de la scène artistique durant plus d’un demi-siècle.

Il participe à l’«invention» de la poésie naturelle, de l’abhumanisme, de l’art informel ; il écrit, peint, fait de la gravure, bref, est présent sur tous les fronts de la création à travers une activité débordante. C’est cette position, très particulière, de passeur entre les différentes disciplines, que nous avons voulu étudier. Déjà en 2005, Emmanuel Guigon avait analysé les relations entre Ubac, Arp et Wols, lors de l’exposition «Bryen et ses amis» à la galerie Thessa Herold. En élargissant cette étude à toute la carrière de Bryen, grâce au fonds d’archives confié au musée par la Fondation Camille Bryen sous l’égide de la Fondation de France, l’exposition et l’ouvrage qui l’accompagne soulignent le caractère très original de cette œuvre où aucune frontière ne vient enfermer sa créativité.

Suivant chronologiquement les rencontres de Bryen, l’exposition présente des objets, peintures, collages, gravures, poèmes, textes et critiques de Bryen, des pièces d’archives aux côtés des œuvres des acteurs les plus importants de cette chronique : Ubac, Arp, Audiberti, Hains, Villeglé, Dufrêne, Wols, Mathieu, Pierre André Benoit et enfin Butor. Chaque ensemble forme un chapitre de cette aventure complexe où se mêle l’histoire des formes et des idées.»