PHOTO | EXPO

Seeking For A Person

26 Avr - 09 Juin 2019

L’exposition « Seeking For A Person » à la galerie grenobloise Showcase dévoile des photographies de Bojan Stojčić, jeune artiste de Bosnie-Herzégovine pour qui l’art relève d’un processus naturel de documentation de sa vie. Ses clichés intégrant des éléments textuels dans l’espace public affirment avec force son ancrage dans le monde.

L’exposition « Seeking For A Person » à la galerie Showcase, à Grenoble, présente des photographies du jeune créateur en arts visuels Bojan Stojčić, des images prises dans l’espace public et comprenant presque systématiquement des fragments de texte. Plusieurs de ces clichés font partie de la série intitulée No Trace Promises The Past, un projet au long cours que Bojan Stojčić poursuit quotidiennement et qui s’inscrit dans sa vision de l’art comme processus naturel de documentation de sa propre vie.

« Seeking For A Person » : photographies de Bojan Stojčić à la galerie Showcase

La pratique artistique de Bojan Stojčić est liée à son parcours personnel : originaire de Bosnie-Herzégovine, il est né en 1988 à Sarajevo et avait donc sept ans lorsque la guerre a commencé et qu’il a dû fuir son pays. Revenu quelques années après la fin de la guerre à Sarajevo, il a rejoint dès le début de son adolescence la scène du graffiti, mu comme d’autres par le besoin de se réapproprier sa ville et d’y imprimer la marque de son existence, de sa survie à la guerre.

Bojan Stojčić inscrit son journal intime dans l’espace public

La série photographique No Trace Promises The Past s’inscrit dans cette même logique : chaque cliché montre une trace laissée par Bojan Stojčić dans un lieu qu’il a visité, une empreinte laissée à un moment précis et à un endroit précis, une réaction directe et sensorielle à une situation. Ainsi se construit une sorte de journal intime dans l’espace public. A travers des mots et des phrases lapidaires tracées sur des morceaux de papier placés dans la scène s’affirme une recherche de simplicité et d’immédiateté.

Le texte, élément récurrent des photographies de Bojan Stojčić

La plupart des photographies de Bojan Stojčić incluent en effet du texte, de courtes phrases telles des sentences ou des haïkus japonais qui disent l’intérêt de l’artiste pour le langage. Souvent rédigés en anglais, ce qui l’oblige à reformuler voire à changer sa pensée, ses textes sont ainsi autant des moyens d’aborder de nouveaux territoires que des sortes de dessins qui s’intègrent à la photographie.