ART | EXPO

Blanca Casas Brullet

06 Nov - 03 Jan 2016
Vernissage le 05 Nov 2015

La plasticienne catalane Blanca Casas Brullet fait de la photo sans appareil, à travers le dessin, l’empreinte, la trace. Son exposition au Château d’Eau à Toulouse invite à une exploration réflexive de l’image photographique et de la matière argentique de l’image.

Blanca Casas Brullet
Blanca Casas Brullet

Artiste plasticienne utilisant différents supports de l’image et de l’expression plastique (photographie, vidéo, super 8, mais aussi dessin et vêtements), Blanca Casas Brullet questionne le dessin et l’empreinte, interroge la trace et fait de la «photo» sans appareil. Sa présentation au Château d’Eau invite à une exploration réflexive de l’image photographique et de la matière argentique de l’image. Elle comprend des œuvres en deux dimensions, encadrées et accrochées au mur, images au sténopé, feuille de papier gardant en creux la trace du volume qui a été prélevé mais aussi des installations comme notamment sa «table sensible», composée de diverses feuilles de papier photographique venant de son atelier et dont l’arrangement forme un tableau abstrait aux couleurs et valeurs changeantes au fil de la durée de l’exposition.

Le Château d’Eau présente également ses Esborralls (Brouillons Argentiques). «Esborralls» qui signifie en catalan «pâté», «tâche», «rature», renvoie certes au brouillon, à la boule de papier froissée, mais également au processus de fabrication des images photographiques à travers la couche d’argent qui recouvre le papier. Reformulation lente et précise du geste rapide et hasardeux de froisser un papier, ils parlent du failli, de la rature, de l’erreur, sans l’être eux-mêmes. Et s’ils répondent à une écoute attentive des formes pauvres et des rebuts insignifiants, ils sont par contre réactivés, rejoués avec les lettres de noblesse du geste accompli, de la forme finie et du matériau noble tout en renvoyant à l’imagination elle-même comme capacité à former des images. Ici l’argent ne sert plus, ou pas seulement, à faire apparaître des images mais littéralement à les former.

Repères biographiques
Née en 1973 en Catalogne, Blanca Casas Brullet vit et travaille à Paris. Après des études d’Art à Barcelone et un diplôme des Beaux-Arts de Paris, elle se fixe à Paris en 1997. Elle expose régulièrement en France et participe à des festivals et des programmations vidéo internationales. Elle est représentée par la galerie Maserre à Barcelone et Françoise Paviot à Paris.