Cette page a été un peu chahutées en passant de l’ancien au nouveau site, les corrections sont en cours.  
Non classé

Black Should Bleed to Edge

15 Fév - 15 Mar 2011
Vernissage le 15 Fév 2011

Cette exposition réunie des œuvres abstraites, noires et blanches, radicales et à distance, questionnant les limites de la peinture tout en la désacralisant.

Communiqué de presse
Francis Baudevin, Stéphane Dafflon, Gilles Furtwängler, Julije Knifer, François Morellet, Olivier Mosset, Tania Mouraud, Damián Navarro, Steven Parrino, Hugo Pernet, Christian Robert-Tissot
Black Should Bleed to Edge. Carte blanche à Philippe Decrauzat

Dans le cadre de l’Atelier de Recherche et de Création Spot&Stop, mis en place à l’École Régionale des Beaux-Arts de Rouen par Lucile Encrevé en partenariat avec Le Spot, centre d’art contemporain du Havre, dans le but de produire une réflexion commune sur le discours des artistes, une carte blanche a été proposée à Philippe Decrauzat, artiste suisse né en 1974, pour être commissaire d’une exposition, du 15 février au 15 mars 2011, dans les Grandes Galeries de l’Erba.

Titrée « Black Should Bleed to Edge », sa proposition réunit autour de lui des œuvres de onze artistes, peintres abstraits de générations diverses, dont la moitié appartient comme lui à la riche scène suisse contemporaine: Francis Baudevin, Stéphane Dafflon, Gilles Furtwängler, Julije Knifer, François Morellet, Olivier Mosset, Tania Mouraud, Damián Navarro, Steven Parrino, Hugo Pernet et Christian Robert-Tissot.

Une exposition d’œuvres abstraites, noires et blanches, radicales et à distance (par l’humour, le jeu, l’appropriation), questionnant les limites de la peinture tout en la désacralisant, pensée autour d’œuvres clefs, dont ZZ (2009) d’Olivier Mosset, et pouvant être lue comme un apport au discours de Decrauzat.

En écho à l’exposition et dans le cadre du Laboratoire de recherche Edith (École Supérieure d’Art et Design Le Havre-Rouen), qui développe un état des lieux des éditions d’artistes et de graphistes des années 1980 à nos jours, la Galerie Martainville accueillera une sélection de multiples édités par le centre d’art contemporain et d’édition indépendant et expérimental Circuit, fondé en 1998 par une poignée d’anciens étudiants de l’Ecole cantonale d’art de Lausanne (dont Philippe Decrauzat) –édition à laquelle le titre même de l’exposition renvoie (bleed: impression à fond perdu, c’est-à-dire sans bords blancs).

Le mardi 15 février, Philippe Decrauzat donnera, pour éclairer ses choix, une conférence à 14h30 et Gilles Furtwängler une lecture de ses poèmes au cours du vernissage, qui débute à 17h30.

L’École Régionale des Beaux-Arts de Rouen et Le Spot remercient les artistes, les prêteurs (Frac Bourgogne, Dijon et Frac Basse-Normandie, Caen), les galeries (Triple V, Paris, Praz-Delavallade, Paris et Dominique Fiat, Paris) pour leur précieuse collaboration à l’organisation de cette exposition, ainsi que les étudiants pour leur participation au montage et à la réalisation, au côté des artistes, des œuvres murales de Gilles Furtwängler et Damián Navarro.

AUTRES EVENEMENTS Non classé