ART | EXPO

Biennale de Belleville. Une journée de colloque De la marche

18 Oct - 18 Oct 2014
Vernissage le 18 Oct 2014

Ce colloque réunira, le temps d’une après-midi, des penseurs et des praticiens de la marche. Une discipline qui est aussi, pour la plupart d’entre nous, une activité quotidienne à laquelle nous ne prêtons pas forcément attention puisqu’elle relève a priori d’un automatisme.

Hamish Fulton, Muriel Enjalran, Thierry Davila, Michel Malherbe, Baptiste Lanaspèze, Paul-Hervé Lavessière, Laurent Tixador
Biennale de Belleville. Une journée de colloque
De la marche

Empruntant son titre au bréviaire d’Henry David Thoreau, De la marche réunira le temps d’une après-midi des penseurs et des praticiens de cette discipline qui est aussi, pour la plupart d’entre nous, une activité quotidienne à laquelle nous ne prêtons pas forcément attention puisqu’elle relève a priori d’un automatisme. Ce colloque est organisé par Aude Launay en partenariat avec l’Ecole des beaux-arts de Nantes Métropole.

Intervenants
Hamish Fulton appartient à une tradition artistique, celle de la marche, de la performance, du happening, qui agrège de nombreuses préoccupations allant du désir de dématérialisation de l’œuvre d’art commun aux artistes conceptuels et à ceux du Land Art, à la volonté de reconsidérer l’importance du corps à l’intérieur de l’expérience esthétique. Pour transmettre cette expérience de la marche, il utilise principalement la peinture et la photographie, et déclare produire l’essentiel de ses pensées artistiques au cours de ses longues marches.

Muriel Enjalran est commissaire d’exposition indépendante. Elle a été commissaire associée à la première édition de la biennale de Belleville en 2010 et à la 3e biennale internationale de Marrakech en 2009. Elle a aussi organisé l’exposition monographique d’Hamish Fulton au CRAC Languedoc-Roussillon à Sète en 2013.

Historien de l’art et commissaire d’exposition, Thierry Davila est conservateur au Mamco de Genève. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur l’art contemporain dont Marcher, créer. Déplacements, flâneries, dérives dans l’art de la fin du xxe siècle (Editions du Regard, 2002).

Michel Malherbe est philosophe. Spécialiste de l’empirisme anglo-saxon, il a traduit Bacon, Locke et Hume. Il est directeur de collections aux éditions Vrin et professeur émérite à l’Université de Nantes. Dans son dernier ouvrage, D’un pas de philosophe (Paris, Vrin, 2013), il incarne un philosophe-marcheur et renoue avec la tradition du dialogue philosophique. Il a aussi contribué, avec le texte «Marche et philosophie», à l’ouvrage Activité physique et exercices spirituels, Essais de philosophie du sport (Paris, Vrin, 2009).

Baptiste Lanaspèze est philosophe. En 2009, il a fondé les éditions Wildproject, maison d’édition généraliste qui explore les relations entre les sociétés naturelles et les sociétés humaines.

Urbaniste-géographe et cartographe dans une agence d’urbanisme, Paul-Hervé Lavessière a tracé l’itinéraire de «La Révolution de Paris», deuxième sentier métropolitain français après le GR®2013.Ce tracé a donné lieu à un voyage à pied, raconté dans un livre éponyme: La Révolution de Paris (Wildproject, 2014).

L’expédition est pour lui un travail d’atelier: elle permet à Laurent Tixador de se mouler dans un milieu particulier et d’entrer dans une sorte de collaboration avec lui. L’artiste aime à fabriquer des situations qui influencent son comportement; ses actions sont souvent extrêmes, il a ainsi entrepris plusieurs expéditions au Groenland, avant de devenir le premier artiste à atteindre le pôle Nord. Il s’intéresse aux architectures transitoires, a déjà organisé une chasse à l’homme contre lui-même et, à l’occasion de la biennale, ralliera Belleville depuis Nantes… à pied.