DANSE | FESTIVAL

Bien faits!

19 Sep - 27 Sep 2016
Vernissage le 19 Sep 2016

Micadanses lance la première édition du festival Bien faits!. Neuf spectacles seront regroupés autour de trois grandes thématiques: «Reflets plastiques», «Et la danse moderne?» et «John et Merce», une soirée hommage au danseur Merce Cunningham et au compositeur John Cage.

Micadanses ouvre sa saison 2016-2017 avec le nouveau festival Bien faits!. Les spectacles du festival sont répartis entre trois thématiques. La première, «Reflets plastiques», regroupe des chorégraphies qui s’enracinent dans un rapport au visuel assumé. Le second thème, «Et la danse moderne?», pose la question de l’héritage avec des auteurs qui puisent l’inspiration dans le passé. Enfin, la soirée «John et Merce» rend hommage à deux piliers de notre danse contemporaine française, Merce Cunningham et John Cage.

Reflets plastiques

— Vania Vaneau, Variation sur blanc (30 min)
Entre installation et spectacle de danse, la performance Variation sur blanc est inspirée du solo Blanc, création 2014 de Vania Vaneau qui explore les rituels de transe chamaniques.
Lundi 19 septembre à 20h30 – Studio May B

— Camille Mutel, Etna! (30 min)
Création mêlant danse, musique et vidéo, Etna! évoque l’engourdissement du corps endormi mais aussi l’inconscient et l’imaginaire de l’homme qui rêve.
Lundi 19 septembre à 20h30 – Studio May B

— Nicole Mossoux et Patrick Bonté, Vice Versa (17 min)
Vice Versa est le premier volet d’une série de courts récits dansés, les Miniatures, que la Compagnie Mossoux-Bonté met en chantier, ici avec les interprètes Frauke Mariën et Shantala Pèpe.
Lundi 19 septembre à 20h30 – Studio May B

— Christine Armanger, Edmonde et autres saint(e)s (45 min)
Edmonde et autres saint(e)s propose quatre performances s’inspirant de quatre saint(e)s et de leurs légendes: Saint Sébastien, Sainte Lucie de Syracuse, Sainte Wilgeforte, Sainte Agathe de Catane et Sainte Rose de Lima.
Mercredi 21 et jeudi 22 septembre à 20h30 – Studio Noces

Et la danse moderne?

—Roy Assaf, La Colline (23 min)
Créée en 2012, La Colline (The Hill), par des corps à corps puissants et éloquents, dénonce l’absurdité de l’esprit de conquête des hommes.
Samedi 24 septembre 20h30 – Studio May B

— Aurélie Berland, Pavane miniature (20 min)
Pièce pour quatre interprètes féminins, Pavane miniature est un travail de reconstruction à partir d’un extrait de l’œuvre La Pavane du Maure, du chorégraphe américain José Limon.
Samedi 24 septembre 20h30 – Studio May B

— Tatiana Julien, Douve, 1ère figure (20 min)
«Elle se tient là, au milieu de tout ce qui fut. Fragile sémaphore de chair, elle chancelle dans sa veille, vacille et tombe. Quels vides la creusent, venus soudain la soustraire aux communes lois de la pesanteur? Elle danse pour que se relèvent les murs, pour que se soulèvent les souvenirs.» Alexandre Salcède
Samedi 24 septembre 20h30 – Studio May B

John et Merce

— Nicolas Maloufi et Bettina Masson, Quelque part au dessus du silence (50 min)
En alternance, une femme et un homme portent les mots et les gestes du texte Lecture on nothing, partition musicale écrite par John Cage en 1949.
Mardi 27 septembre à 20h – Studio So Schnell

— Ashley Chen, Chance, Space and Time (60 min)
Cette pièce est inspirée par les principes de création primordiaux chez John Cage et Merce Cunningham, à savoir la coexistence musique/danse/lumière et l’utilisation de systèmes de hasard.
Mardi 27 septembre à 20h – Studio May B