ART | EXPO

Bernadette Corporation

11 Sep - 23 Oct 2004
Vernissage le 11 Sep 2004

Le collectif, fondé dans un club new yorkais, brise les automatismes de l’esprit et les faux-semblants. Des assiettes décorées avec des images pornographies. Un cinéma des exclu de l’art vidéo. Une action qui se situe dans les domaines du cinéma, de la mode, de la presse, de la littérature, de la sculpture et des happenings.

Bernadette Corporation
Bernadette Corporation

À l’occasion du troisième anniversaire de Kapitalismus Suicide (11 Septembre 2004) Bernadette Corporation est heureuse de proposer une exposition d’art dans le Project Room et le Studio d’Yvon Lambert à Paris. B-Corp voudrait crier deux nouvelles aux quatre vents : la première est qu’elle s’annonce ouvertement comme étant une marchandise ; la seconde est qu’elle escorte l’apparition prochaine du nouvel humain mutant qui déjoue tous les paris possibles, celui pour qui l’image tout comme la parole est des causes perdues.

Tout doit disparaître dans le Project Room
Une nouvelle collection d’assiettes décorées avec figurations tirées de l’imagerie pornographique, téléchargées depuis Internet et élaborées avec Photoshop7. Ce n’est là certainement pas un discours sur la pornographie, touche pas à la sexualité. Une apparente distorsion qui crée une distance manifeste, en brisant les automatismes de l’esprit au lieu de vides représentations installées tels des abîmes psychiques. Ces objets solides, élégants et collectors à usage tant domestique qu’officiel sont exposés à côté de la librairie de la galerie.

critique

Jenny Holzer