PHOTO | EXPO

Before Behind Above Below

27 Jan - 13 Mar 2012
Vernissage le 27 Jan 2012

Alors que l’époque actuelle est placée sous le signe du numérique, Rodland utilise l’argentique et remet en cause par ses œuvres la capacité de la photographie à enregistrer strictement la réalité. La photo n’est-elle pas, comme peut l’être une œuvre plastique, une construction d’un autre réel ?

Torbjorn Rodland
Before Behind Above Below

L’étrangeté est bien le premier effet que produisent sur les spectateurs les images inédites de Torbjorn Rodland. Elles évoquent un effet certain de disparition, une paradoxale impression d’effacement.

Torbjorn RODLAND présente une série de tirages argentiques noir et blanc, résultant de plusieurs expositions. «Before Behind Above Below» renvoie à la complication et à la violation de l’espace pictural que ce procédé d’exposition multiple réalise, sans la moindre manipulation numérique de l’image.

Loin de seulement remettre en cause le réalisme du médium, ce procédé est emprunt d’une dimension mystique: thème récurrent de près de dix ans dans les productions de Torbjørn Rødland. Ses images se situent à la fois avant, derrière, dessus et dessous toute possibilité d’image.

Article sur l’exposition
Nous vous incitons à lire l’article rédigé par Camille Fallen sur cette exposition en cliquant sur le lien ci-dessous.

critique

Before Behind Above Below