DESIGN | EXPO

Barroco Rococó

13 Sep - 03 Fév 2013
Vernissage le 12 Sep 2012

La Galerie d’actualité des Arts Décoratifs donne carte blanche aux frères Fernando et Humberto Campana, designers brésiliens célèbres pour leurs réalisations insolites, leurs détournements et recyclages d’objets. Leurs créations éclectiques, iconoclastes et exubérantes ont pour toile de fond l’atmosphère vibrante de leur pays d’origine.

Fernando et Humberto Campana
Barroco Rococó

Révélés grâce aux fabricants et diffuseurs européens de mobilier comme la maison d’édition italienne Edra, de luminaires comme Fontana Arte et d’accessoires domestiques comme Alessi, ils sont de venus en quelques années les ambassadeurs incontestés du design brésilien.
Pour «Les Frères Campana, Barrocco Rococo», leur première exposition en France dans un musée, Humberto et Fernando ont imaginé eux-mêmes la scénographie sous la forme d’une installation conçue comme une haie de bambous articulés habillant les cimaises de la Galerie d’actualité.
Le bambou est un matériau qui leur est familier et qu’ils affectionnent tout particulièrement. Enfants, ils se fabriquaient déjà des cabanes à l’aide de bambou et de raphia qui envahissaient leur jardin. Depuis, ils ont pris l’habitude d’utiliser ce matériau pour ses multiples propriétés: d’une part, il est facile à travailler car souple et léger; d’autre part, ce bois repousse très rapidement, et, devenu «le parent pauvre du bois» au Brésil, il peut ainsi répondre aux normes de développement durable qui leur est cher.

Dans les niches intégrées aux murs de bambous, ils placent des créations réalisées pour la Galleria O. de Rome qui ont été présentées, au Palais Doria Pamphilj, actuelle ambassade du Brésil, en maijuin 2011, ainsi que d’autres réalisations inédites, faites spécialement pour l’exposition aux Arts Décoratifs de Paris. Les pièces exposées au Palais Doria Pamphilj ont été conçues en réponse à une proposition d’expositions, initiées par la commissaire italienne Emanuela Nobile Mino en collaboration avec la Galleria O. de Rome, portant sur le thème des « intérieurs privés romains». Une à deux fois par an, des designers sont ainsi invités à imaginer des objets de design en relation à un lieu précis, symbolique des différentes périodes de l’architecture de Rome (Antiquité, Renaissance, Baroque, etc.), avec pour but de mettre en parallèle le design et l’architecture. Les Frères Campana ont été les premiers créateurs conviés à «redessiner» l’aménagement intérieur de la grande galerie du Palais Doria Pamphilj.

Suivront, d’ici 2013, d’autres designers comme Patricia Urquiola, l’Atelier Van Lieshout ou encore Tokujin Yoshioka qui investiront d’autres monuments romains. Humberto et Fernando voient là à la fois l’occasion d’une rencontre entre leur art et l’architecture baroque de Francesco Borromini et les fresques de Pierre de Cortone, l’un des joyaux du patrimoine historique de Rome, mais également l’opportunité de rendre hommage à l’art baroque de leur pays d’origine.
Toutes les pièces (des lampes, des chandeliers, des tables ou des sièges) sont donc d’inspiration baroque, faites à partir de moulages en bronze doré d’éléments décoratifs anciens, puisant dans un répertoire iconographique des XVII e-XVIII e siècles. Ainsi, la torsion de la base de l’un des chandeliers est non seulement un élément formel du vocabulaire artistique des Campana, mais est également une référence directe au mouvement ascensionnel en torsion de nombreuses sculptures du Bernin dont celles de la Fontaine des Quatre Fleuves (1648-1651). Les éléments moulés sont ensuite «pervertis», selon l’expression des deux frères, pour aboutir à une création insolite utilisant des matériaux nobles comme le marbre de Carrare et le bronze. Ils cherchent à faire «de l’archéologie recomposée» à partir de ces éléments qui sont «désorganisés de façon à obtenir un collage personnel, un assemblage d’éléments recomposés en une forme nouvelle», parfois volontairement imparfaite, résultant de l’imagination foisonnante des Campana.

Les pièces sont façonnées dans un atelier romain spécialisé dans le travail du bronze et du marbre et selon la plus pure tradition des techniques artisanales d’orfèvrerie. Chaque œuvre est produite en série très limitée. A propos de ce travail, les Campana se plaisent à dire: «Le vrai luxe est celui d’avoir l’opportunité de travailler sur des projets qui permettent de faire des prototypes sans devoir répondre aux exigences de l’industrie».
A l’occasion de cette exposition, certaines pièces créées par les frères Campana appartenant aux Arts Décoratifs: polos pour la maison Lacoste et mobilier pour la société Edra, seront présentées dans les espaces permanents.