ART | EXPO

Aussi loin que l’oeil puisse voir

29 Oct - 03 Déc 2005

Des sculptures dans des boîtes d’argile dialoguent avec des oiseaux peints sur un ciel bleu. Jeux de contrastes, minimalisme et questionnement du matériau.

Siobhan Liddell
Aussi loin que l’oeil puisse voir

Siobhan Liddell présente sa troisième exposition où dialoguent peinture et sculpture.
Sur le sol de la galerie, de petites sculptures sont disposées à l’intérieur de boîtes en argile, elles offrent ainsi une vision partielle et variée de leurs intérieurs, soulignant à la fois les concepts de minimalisme et de la société de consommation.
Sur les murs, les peintures représentent des oiseaux de proie volant dans un ciel bleu. En contraste avec l’étendue des peintures bleues, les boîtes jouent des tours de passe-passe avec notre psyche. En tant que matériau, l’argile est un moyen d’explorer le «moi»: avec les mains, l’air et le feu vient la transformation.

Article sur l’exposition
Nous vous incitons à lire l’article rédigé par Marie-Jeanne Caprasse sur cette exposition en cliquant sur le lien ci-dessous.

critique

As Far As The Eye Can See