PHOTO

Augures

Communiqué de presse
Emmanuelle Huynh
Augures

De Mùa, son solo fondateur, à Cribles sa dernière pièce, Emmanuelle Huynh renouvelle à chaque création son écriture chorégraphique, la plupart du temps en croisement avec d’autres disciplines.

[Un] film de Stanley Kubrick d’après un roman de Stephen King, irrigue cette création à travers le personnage de l’enfant, Danny, et de l’adulte.
«Shining était là précédemment pour mon duo Futago (2008) dans le cadre Monster Project» reprend Emmanuelle Huynh. «Ce qui continue de me passionner c’est la transformation de l’enfant en adulte. L’adulte sacrifie des pans de son enfance pour devenir sans cesse un adulte».
Pour la chorégraphe et directrice du CNDC d’Angers, il convient «d’arriver à rendre sensible le fait qu’on recèle en soi-même les enfants que l’on a été, des doubles et aussi des forces contradictoires. On est beaucoup de choses au fond. A l’intérieur de nous il y a pas mal de forces opposées». Shining est donc une constante «parce qu’il y a des forces psychiques puissantes dans ce film. Il y a ce père, effrayé, qui recule de la chambre 237…. j’ai cru au premier abord qu’il chutait alors qu’en réalité, il ne tombe jamais». Emmanuelle Huynh a voulu comprendre pourquoi cela la touche.
«La chute est aussi l’entrée dans la modernité en danse. De cette image que je croyais voir dans Shining, j’ai fait une matière. De même pour l’enfant dans le film qui se parle à lui-même, Dany parle à Tony qui voit des choses qui se sont passées ou qui vont se produire. Dans cette fiction qui ne m’appartient pas je voyais des démultiplications de soi».
Philippe Noisette, extrait d’un entretien pour le CNDC, février 2012

Conception et chorégraphie: Emmanuel le Huynh
Collaborateur artistique: Pascal Quéneau
Fabrication et interprétation: Nuno Bizarro, Talia De Vries, Yoann Demichelis, Corinne Garcia, Fragan Gelkher, Christophe Ives, Betty Tchomanga
Interprètes associés au travail Madeleine Fournier, Johann Nöhles, Marie Orts, Aline Landreau
Dispositif scénographique et costumes: Nadia Lauro
Lumières: Yannick Fouassier
Son: Olivier Renouf
Conseiller Alexandre Del Perugia
Réalisation des costumes Michèle Amet
Photographies Marc Domage
Direction technique et régie plateau
François Le Maguer
Régie son Alain Cherouvrirer
Production Centre national de danse contemporaine (CNDC), Angers
Coproduction Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis
durée: 60 min

critique

Augures