ART | EXPO

Antoinette Ohannessian

10 Mai - 25 Juin 2005
Vernissage le 10 Mai 2005

Patience et curiosité, lenteur et délicatesse. Ses vidéos révèlent, par de fragiles indices, la difficulté de percevoir. L’artiste regarde dans le but de voir.

Antoinette Ohannessian
Antoinette Ohannessian

Pour qu’une chose soit intéressante il suffit de la regarder longtemps. J’essaie de me tenir dans ce long temps, de me tenir dans l’observation attentive des détails les plus plats, de sortir de ma négligence habituelle pour que quelque chose se montre, de la mettre en présence c’est-à-dire sous les yeux Jje regarde une chose dans le but de la voir.

Voir, l’acte est difficile en raison de sa simplicité.

Pour sa nouvelle exposition à la galerie Alain Gutharc, Antoinette Ohannessian a choisi de présenter un ensemble de vidéos qui complètent la vision de son travail, où habituellement les textes mis en forme donnent à voir ce que l’on entend, ou donnent à entendre ce que l’on voit sans conscience. Antoinnette Ohannessian nous guide par de fragiles indices dans la difficulté qui est celle de la perception d’une oeuvre, mais aussi tout simplement des choses. Rien ne semble plus délicat que la perception.