DESIGN | CRITIQUE

Antoine+Manuel : graphiste et designer

PNicolas Jacquet
@02 Fév 2009

1993-2009. Seize ans de collaboration pour Antoine Audiau et Manuel Warosz qui s’imposent comme les figures montantes d’une French Touch graphique sophistiquée. Créateurs de véritables objets de communication et de culture, ils nourrissent un regard critique sur notre société iconophage.

Les Arts décoratifs donnent carte blanche à ces artistes du réenchantement pour qu’ils nous fassent partager leur univers et nous apprennent à déconstruire la mythologie quotidienne de notre monde hypermoderne.

Sept salles mises en scènes par Antoine et Manuel pour un voyage dans l’esprit de leur démarche créative et un détour aventureux dans leur univers intime et émotionnel. Tel un atelier, on découvre ainsi des espaces à la vocation spécifique, cabinet de dessin, de typographie, cabinet d’objets… chaque salle étant traitée selon une scénographie autonome et adaptée qui nous offre un morceau de création en suspens, décortiqué et analytique. Le décor est d’ailleurs presque overdosé de ces instantanés graphiques qui envahissent tout l’espace comme dans un grand supermarché. L’exposition se veut ainsi à la fois d’une grande brutalité et d’un intense raffinement.

Le but avoué est donc de décrypter un processus de création qui relève d’un artisanat volontairement sophistiqué et parfaitement maîtrisé : si la typographie et le collage est la base d’une démarche qui s’enracine dans la culture du Pop art, Antoine et Manuel renouvellent le genre grâce à l’assistance de l’ordinateur, pour proposer des aplats très colorés et raffinés, où le dessin au feutre et à la gouache cohabite avec le dessin vectoriel. Réintroduisant la gratuité ornementale, ils expriment leur fascination pour les lettrines, les enluminures et l’organicité cinétique de la nature florale. Cette exubérance visuelle est plus qu’un acte gratuit ou une signature artistique, c’est la réinterprétation subliminale de la réalité contemporaine qui y est projetée et mal menée avec beaucoup de poésie ; Les symboles amalgamés et les fragments de notre quotidien y sont ainsi magnifiquement sensualistes et suspendus dans un éclat de couleurs instantané.

Le mouvement est partout, l’envie de toucher omniprésente, l’artifice permanent : de cette balade dans l’imaginaire nous voyons ressurgir nos émotions enfantines enfuies. La magie, l’innocence et la curiosité de l’enfance est d’ailleurs la matrice de la démarche créatrice de ces deux graphistes, qui se sont fait connaître auprès du public par leurs affiches et catalogues d’exposition teintés d’humour et d’irrévérence. Yvon Lambert et Christian Lacroix ne s’y sont pas trompés en décelant chez ces deux artistes exigeants, de parfaits interprètes.

Même si leur travail emprunte bien souvent d’une certaine gratuité graphique et surfe sur le nouveau genre publicitaire du tout bariolé, Antoine et Manuel sont de véritables médiateurs des émotions cachées qui s’immiscent dans toute l’imagerie de notre quotidien. L’art graphique n’est pas pour eux une fin en soi, mais plutôt un commencement. Il leur permet de concevoir des portraits dynamiques qui deviennent de véritables objets à part entière, relevant de la découpe, des embossages et des jeux de matière. Ils dépassent ainsi l’objectif de base d’un graphisme commercial pour offrir une parenthèse enchantée. Pour Antoine et Manuel, rien n’est de l’ordre de l’évidence ou de la facilité, tout s’exprime à la lumière d’une démarche qui s’étend à tout les domaines et tous les supports : scénographie, mobilier, papier peints… L’humour devient ici une technique graphique de déconstruction mentale de notre société de l’hypercommunication à laquelle ils offrent un nouveau langage sensoriel parfaitement adapté à la complexité inhérente de l’individu qu’ils révèlent.

Refuge de l’âme, expression fragile de nos désirs infantiles, la frustration de quitter leur univers est totale, comme une difficile renaissance à la banalité du monde qui nous entoure.

Antoine + Manuel
— Affiche La Comédie de Clermont-Ferrand, saison 2004-2005.
— La Comédie de Clermont-Ferrand, saison 2005-2006. Affiche avril-mail
— Centre national de danse contemporaine d’Angers, affiche de la saison 2008-2009, 2008.
— Collection 31 Christian Lacroix haute couture automne-hiver 2002-2003. Couverture pour la liste de passage, impression offset, marquage à chaud, gaufrage sur carte couchée chrome.
— Collection Lambert en Avignon, Photographier, affiche, 2002.
— Antoine + Manuel. Centre national de danse contemporaine d’Angers, Waterproof, 2006. Affiche.