ART | EXPO

Anthony McCall

29 Oct - 10 Déc 2005

Films tridimentionnels sans image faisant appel au déplacement et à l’imagination du spectateur. L’artiste expose le corps du film, le rayon, telle une sculpture de lumière.

Anthony McCall
Anthony McCall

Anthony McCall (né en 1946, d’origine britannique vit et travaille à New York), a fait irruption sur la scène expérimentale et plasticienne en 1972, avec une série de films de «lumière solide» dont l’image est travaillée directement sur pellicule (Line describing a Cone, Conical Solid, Partial Cone, Cone of a Variable Volume, Four projected Movements, Long Film for four Projectors).

Après avoir marqué les années 1970, il s’éclipse, pour resurgir, il y a trois ans, avec prégnance au moment où le vaste mouvement de migration du cinéma depuis les salles de projection vers les salles d’exposition faisait redécouvrir son œuvre inaugurale.

Travail en temps et espace réèls, l’artiste propose à un spectateur actif des films tridimentionnels sans image. Tout en gardant l’essentiel de l’expérience cinématographique il expose le corps du film, le rayon. C’est un fumigène répandu dans l’espace de projection qui matérialise le cône de lumière sortant de l’objectif du projecteur, créant dans l’éspace de la galerie une sculpture de lumière.
L’évenement cinématographique n’est plus dans les images projetées : il est la projection elle-même qui souligne avec pertinence le caractère éphémère du cinéma.

Cette exposition personnelle présente deux œuvres majeures de l’artiste de 1972 et sa nouvelle œuvre digitale avec des dessins de celle-ci.

 

critique

You and I, Horizontal