DESIGN | EXPO

Andrea Branzi

15 Oct - 20 Nov 2010
Vernissage le 15 Oct 2010

Fidèle à ses réflexions sur l’hybridation et la nature, le créateur italien a conçu Louis XXI, porcelaine humaine, comme un ensemble dont le caractère organique relève à la fois de formes aux lignes végétales et sensuelles, et de la porcelaine teintée dans la masse.

Communiqué de presse
Andrea Branzi
Andrea Branzi

Vernissage le jeudi 14 octobre 2010 de 18h à 21h
 
Après sa présentation en avant-première à Milan dans la boutique Van Cleef et Arpels durant le salon du meuble, l’ensemble Louis XXI, porcelaine humaine, en porcelaine de Sèvres, signé du designer et architecte italien Andrea Branzi, est révélé à la Galerie de Sèvres à Paris en octobre prochain.
 
Andrea Branzi a été convié par Sèvres-Cité de la céramique à créer Louis XXI, porcelaine humaine, un ensemble de coupes, calices et coroles de différentes échelles et d’une rare finesse.

Ces huit objets délicats en porcelaine tendre, aux teintes subtiles de la peau, aux courbes légères et ondoyantes composent les trois familles de formes que trois bougeoirs ondulants viennent compléter. Cet ensemble est coédité avec Mouvements modernes.
 
Connu pour sa capacité à donner sens à l’objet dans sa dimension humaine et culturelle, Andrea Branzi, en s’inspirant du vocabulaire traditionnel de la porcelaine, a souhaité inscrire Louis XXI, porcelaine humaine dans la grande tradition de Sèvres: coupe montée ou sur pied, calice pied haut ou corolle pied bas forment un nouvel apparat, une manière contemporaine d’envisager les traditions les plus ancrées.
 
«Le rapport entre l’homme et les objets est un rapport opaque, tout n’apparaît pas à la lumière du jour. Certains objets portent bonheur, d’autres non. La culture du projet a perdu cette capacité charismatique et, en présence d’un milieu de plus en plus aseptique et anonyme, ce sont les objets qui se chargent de ce témoignage, grâce à leur fonction chamaniste de connecter la réalité quotidienne à une dimension plus profonde et inexplorée.» (Andrea Branzi)