ART | EXPO

Ensemble

07 Fév - 16 Fév 2020
Vernissage le 06 Fév 2020

Deux figures militantes de l’art californien dialoguent au sein de l’exposition « Ensemble » à la Bim Bam Gallery, à Paris. Les peintures et dessins d’Alicia McCarthy et Jeffrey Cheung portent, d’une génération à l’autre, les mêmes revendications en faveur de la cause LGBTQ.

L’exposition « Ensemble » à la Bim Bam Gallery, à Paris, réunit les œuvres de deux artistes californiens engagés : Alicia McCarthy et Jeffrey Cheung. S’ils appartiennent à deux générations différentes, ces deux peintres et dessinateurs partagent une même conscience aiguë de la communauté dans laquelle ils s’inscrivent et à travers laquelle ils existent.

« Ensemble » : Alicia McCarthy et Jeffrey Cheung à la Bim Bam Gallery

Le titre de l’exposition « Ensemble » résonne de multiples façons : les œuvres d’Alicia McCarthy et Jeffrey Cheung, malgré leurs points de convergence, sont présentées pour la première fois ensemble, mais « ensemble » est aussi le mot le plus représentatif de leur travail respectif, profondément ancré dans la notion de collectif, dans des revendications communautaires et des mouvements culturels et politiques spécifiques.

La peinture abstraite mais engagée d’Alicia McCarthy

Les peintures abstraite et vivement colorées d’Alicia McCarthy, et notamment ses compositions évoquant des tissages dans lesquelles des lignes multicolores s’entrelacent, conjuguent le style du graffiti, l’esthétique du punk américain et l’art folklorique. Derrière la simplicité de leurs motifs, elles révèlent une intensité toute personnelle et parfois même des indices de la présence physique de l’artiste à travers l’empreinte d’une chaussure ou celle d’une tasse de café, quand ce n’est pas sa marque intellectuelle qui s’imprime par le biais de notes écrites et de messages transformés en formes géométriques.

Jeffrey Cheung allie le skateboard, dessin et la cause LGBTQ

L’œuvre d’Alicia McCarthy, ancienne membre du groupe Mission School, qui dans les années 1990 combinait la culture urbaine de San Francisco avec une esthétique artisanale et rustique, sur fond de critique sociale et de théories queer, et s’engagea dans les mouvements LGBT, trouve un écho dans celle de Jeffrey Cheung, jeune artiste qui évolue à la fois dans l’univers du skateboard et dans celui de l’art, tout en liant ces deux domaines à un propos militant pour la cause LGBTQ. Ses dessins montrent le corps humain d’une façon inédite en le délivrant des normes et des codes hétéronormés.