ART | EXPO

Artiste en résidence

20 Oct - 31 Déc 2015
Vernissage le 20 Oct 2015

Alexis Debeuf est un artiste touche-à-tout qui dans sa démarche, déplace les regards et la fonction habituelle des objets qui nous environnent. L’artiste en résidence à l’Artothèque de Caen médite ainsi sur le statut et la fonction de l’œuvre, notamment en envisageant la diversité de ses supports et de ses modes de diffusion.

Alexis Debeuf
Artiste en résidence

Artiste bricoleur, volontairement touche-à-tout, Alexis Debeuf manipule ce qu’il trouve autour de lui pour s’exprimer sur le monde qui l’entoure. En adoptant un regard citoyen à l’adresse des situations économiques et politiques de nos sociétés, il invente ses propres règles, détourne les signes et les usages, créant un décalage avec le réel.

Réalisé à partir d’objets familiers et toujours au contact des matériaux, son «bric à brac», souvent bancal, propose des situations burlesques, des petits moments de poésie pour survivre à la routine et tourner en dérision le monde contemporain.

Joueurs, rieurs, «optimistes», les objets d’Alexis Debeuf font alors acte de résistance.

Lors de sa résidence à L’Artothèque, Espaces d’art contemporain, Alexis Debeuf souhaite développer des projets qui entretiennent un rapport particulier au(x) contexte(s) de la structure et à son public. C’est pourquoi, avec la volonté d’utiliser des supports et des modes de diffusion inédits, il sollicitera le réseau des emprunteurs pour présenter des réalisations hors les murs.

Par ailleurs, dans la volonté d’investir pleinement l’Espace projet, Alexis Debeuf
délocalisera son atelier le temps de la résidence. L’espace ainsi occupé, deviendra un lieu de travail, d’expérimentation et de monstration. L’artiste souhaite ainsi proposer au public un inventaire des projets accomplis depuis sa sortie de l’école des Beaux-Arts, mais également devenir médiateur de sa propre démarche.

Par le déplacement et la décontextualisation d’objets et d’actions, de l’espace social vers l’atelier, l’artiste souhaite développer une réflexion portant sur le statut et la place de l’oeuvre.