ART | EXPO

Alberto Sorbelli

11 Sep - 11 Oct 2014
Vernissage le 11 Sep 2014

Visions de fleurs aux formes hybrides, fleurs-animal, fleurs sexuées, … Dans cette série récente de dessins, l’artiste s’empare d’un motif récurrent de l’histoire de l’art. Faisant écho à ses projections mentales, il met l’accent sur l’ambiguïté et l’équivocité de l’image, son caractère allusif et métaphorique.

Alberto Sorbelli

Après une série d’expositions consacrées au dessin contemporain qui ont permis de mettre en exergue le lien paradigmatique entre cette pratique et la performance, la galerie Vincenz Sala présente un ensemble de dessins d’Alberto Sorbelli.

Dans la série intitulée «Insecte», les dessins, exécutés à deux mains, au Bic, dans un geste chorégraphique — rappelons qu’Alberto Sorbelli est entré en art par la danse — présentent ce caractère performatif qui exige à la fois concentration tout en laissant une totale liberté au trait. D’étranges créatures complexes se déploient sur la surface du support, figurant un monde fantasmé.

La série intitulée «Confessions» est également le fruit de projections mentales auxquelles le motif de la fleur permet de donner une représentation qui réponde au désir d’Alberto Sorbelli de célébrer l’ambiguïté et l’équivocité de l’image, son caractère allusif et métaphorique.

Visions de fleurs aux formes hybrides, fleurs-animal, fleurs sexuées, … Dans cette série récente de dessins montrés pour la première fois, Alberto Sorbelli s’empare avec audace de ce motif qui a constitué pour les artistes depuis toujours, cette «vision première essayée dans la fleur» évoquée par Odilon Redon.