ART | EXPO

Affoler le décor

28 Fév - 21 Mar 2020
Vernissage le 27 Fév 2020

Les sculptures d’Alain Leonesi et Paul Dubois réunies dans l’exposition « Affoler le décor » au Lieu Multiple Montpellier réinterprètent notre environnement à travers l’assemblage d’objets hétéroclites pour le premier et de matériaux et techniques d’époques différentes pour le second.

Le Lieu Multiple Montpellier propose avec l’exposition « Affoler le décor » un nouveau dialogue entre deux artistes de générations différentes qui ont en commun d’aborder de façon singulière le travail du volume. Autour d’un même goût des assemblages, de l’inattendu et de la cohabitation des contraires se retrouvent Alain Leonesi, ancien étudiant à l’école des Beaux-arts de Montpellier aujourd’hui devenu enseignant à l’école des Beaux-Arts d’Avignon, et Paul Dubois, qui vient d’achever sa formation à l’école des Beaux-arts de Montpellier.

« Affoler le décor » sculptures hybrides au Lieu Multiple Montpellier

La pratique d’Alain Leonesi, adepte de la slow sculpture, repose sur la collecte minutieuse d’objets du quotidien tels que des ustensiles, de la vaisselle, des meubles et autres bibelots au gré de parcours à travers la ville. Ces artefacts, tout en conservant la trace des usages auxquels ils étaient originellement destinés, sont assemblés en de curieux dispositifs parfois activables dont la composition est précisément pensée et l’équilibre dynamique. Réunis en ce qu’Alain Leonesi nomme des rebuts-rébus, des surtouts et des dressoirs qui s’adaptent aux lieux et aux conditions dans lesquels ils sont présentés.

Les sculptures d’Alain Leonesi et Paul Dubois affolent le décor

Les sculptures de Paul Dubois offrent aussi une réinterprétation de notre environnement en mêlant des matériaux et des techniques appartenant à des temporalités très différentes. En associant le plus moderne et technologique au plus archaïque, Paul Dubois crée des objets et des compositions qui magnifient cette rencontre des opposés et y puisent une forme de poésie. Si les formes hybrides des sculptures postmodernes d’Alain Leonesi semblent, à la manière de vanités, rappeler à l’homme sa condition de mortel, les pièces dualistes de Paul Dubois permettent au spectateur d’approcher l’essence des choses.