PHOTO | EXPO

Africa-America

08 Mar - 28 Avr 2013
Vernissage le 08 Mar 2013

«Africa-America» évoque les populations noires du Vénézuéla, de Colombie, du Pérou, de l’Equateur, de Bolivie et du Chili à travers l’exercice du portrait photographique mis au service de la mémoire collective.

Philippe Guionie
Africa-America

Nous connaissons les influences africaines au Brésil et dans les Caraïbes, mais que savons-nous de la présence de populations noires dans la partie andine du continent sud-américain?

Africa-America est une itinérance construite autour de portraits photographiques qui interrogent les traces contemporaines de l’africanité chez les diasporas noires des Andes. En effet, à partir du XVIe siècle, l’économie de plantation en Amérique espagnole s’est développée sur les côtes atlantique et pacifique avec l’importation massive d’esclaves venus des côtes africaines.

Aujourd’hui, ces populations noires, «afrodescendantes», vivent un tournant historique exprimant publiquement leurs cultures plurielles, syncrétisme original entre influences indigènes, colonisation espagnole et racines africaines avec la volonté affirmée de trouver leur place dans des États où elles restent largement minoritaires.

À des degrés divers, elles sont toutes à la recherche de leurs racines africaines qu’elles connaissent peu ou prou.

Historien de formation, Philippe Guionie revendique une photographie documentaire autour des thèmes de la mémoire et des constructions identitaires.

Son mode principal de figuration est le portrait. Son postulat photographique: poser des visages sur des mémoires humaines qui n’en ont pas.

Photographe engagé, Philippe Guionie écrit en photographie une histoire humaine et l’inscrit dans le temps, celui de la mémoire partagée et celui du temps présent. Auteur de plusieurs ouvrages, ses sujets personnels sont présentés dans des galeries et festivals, en France et à l’étranger (Nuit de l’année aux Rencontres d’Arles, festival Images singulières à Sète, galerie du Château d’Eau à Toulouse, galerie Polka et Mois de la photo à Paris, centres culturels français en Afrique et en Amérique du Sud).

Lauréat de plusieurs prix et bourses photographiques dont le Prix Roger Pic 2008 pour la série “le tirailleur et les trois fleuves”, il est chargé des cours de sémiologie de l’image à l’école de formation de la photographie et du multimédia (ETPA) à Toulouse. Il est membre de l’agence Myop depuis 2009.