DESIGN | EXPO

Feu de camp

25 Jan - 23 Fév 2019
Vernissage le 24 Jan 2019 à partir de 17:00

Studio de design canadien spécialisé dans la création de luminaires contemporains, Lambert & Fils ouvre un nouvel espace d'exposition à Montréal : Corridor. Première exposition de la galerie, "Feu de camp" prend les traits d'une installation lumineuse, signée par le designer suisse Adrien Rovero.

Pour l’ouverture de sa galerie à Montréal (Canada), Lambert & Fils propose une exposition monographique du designer suisse Adrien Rovero. Studio de design spécialisé dans la conception de luminaires contemporains, Lambert & Fils inaugure ainsi Corridor. Un lieu d’art et de design conçu comme une plateforme d’échange et de recherche, à portée internationale. Lieu engagé, Corridor aura aussi pour vocation d’apporter une aide (ressources, expertise) à la réalisation de projets originaux. Et l’exposition « Feu de camp », d’Adrien Rovero, ouvre ainsi le bal. Avec une installation éponyme, Feu de camp (2019), imprégnée par l’enfance, l’imagination et l’univers des bivouacs en forêt. Opérant la jonction entre fée électricité et esprit de débrouillardise, Feu de camp joue la carte du cercle et de la simplicité. Avec une pièce à la fois plurielle, modulable et sobre, évoquant forêts et énigmes.

Lambert & Fils inaugure sa galerie Corridor (Montréal) avec l’exposition « Feu de camp »

L’expérience du campement en forêt passe par l’économie de moyens et l’optimisation. Un morceau de ficelle, quelques blocs de bois, beaucoup d’imagination… Comme le veut le proverbe anglo-saxon : la nécessité est mère de l’invention [Necessity is the mother of invention]. Installation aussi verticale qu’horizontale, Feu de camp d’Adrien Rovero conjugue lampes semblant presque être à nue, fils et tiges. Comme autant d’arbres hivernaux se fructifiant en lampes torches, ou lampes de poche. Lumière douce et diffuse, les bulbes lumineux forme des sortes de poches laiteuses. En matériau translucide et dépoli — verre ou porcelaine. Univers au minimalisme ludique, Feu de camp alterne fils apparents et structures tubulaires métalliques. Mais esquivant les entrelacs, l’installation mobilise surtout clarté et ampleur aérée. La figure du cercle y est centrale, sans être littérale. Comme une invite à se joindre à l’expérience du rassemblement autour d’un foyer. Tout en détournant ce réflexe.

Installation Feu de camp d’Adrien Rovero : un minimalisme lumineux et ludique

Au centre de Feu de camp, contre toute attente, il n’y a rien. Dans le sens où il n’y a ni feu, ni source lumineuse. Tous les bulbes luminescents sont ainsi disposés autour de ce centre, délimité par des fils verticaux. Lesquels sont distribués de façon parallèle, avec un écartement régulier. Designer suisse installé à Renens (Suisse) et Montréal, Adrien Rovero cultive un design à la fois ludique et épuré. Formes simples et arrondies… Objets aux contours stylisés, aux couleurs franches et acidulées… Les pièces d’Adrien Rovero penchent plutôt vers une harmonie induite par la symétrie et les géométries régulières. Avec Feu de camp, entre design et installation d’art, il livre une vision singulière du campement sylvestre. Déployant ainsi une installation qui compose l’espace autant qu’elle le barre ; ronces électriques, douces et intimidantes. Un agencement d’apparence simple, assemblant des lampes co-réalisées et éditées par Lambert & Fils. À suivre.