ART | EXPO

Actualités de la peinture

12 Sep - 09 Nov 2013
Vernissage le 12 Sep 2013

L’œuvre de Claude Rutault s’élabore à partir d’un vocabulaire établi en 1973 dans des «dé-finitions / méthodes». Ses textes sont les consignes d’une œuvre en devenir qui doit être actualisée par son «preneur en charge». Ici, l’exposition présente trois ensembles, la première évoque la peinture de Vermeer, tandis que les deux autres se réfèrent à Poussin.

Claude Rutault
Actualités de la peinture

«Mes peintures ont la vie courte mais elles ont plusieurs vies.» Claude Rutault

L’œuvre de Claude Rutault s’élabore à partir d’un vocabulaire établi en 1973 dans la dé-finition / méthode: «une toile tendue sur châssis, peinte de la même couleur que le mur sur lequel elle est accrochée. Sont utilisables tous les formats disponibles dans le commerce, qu’ils soient rectangulaires, carrés, ronds ou ovales.» L’identité de la couleur de la toile avec le mur a permis de développer un corpus de plus de 300 dé-finitions / méthodes.

Les textes de Claude Rutault sont les consignes d’une œuvre en devenir, actualisée par son «preneur en charge» (collectionneur, musée). Poursuivant la logique de l’abandon de l’objet fini, Claude Rutault a repeint à partir de 1995 toutes ses peintures d’avant les toiles peintes de la même couleur que le mur. L’artiste a élargi son propos en utilisant les toiles au-delà du strict rapport mur / toile: des piles de toiles, des toiles posées au sol ou contre les cimaises.

L’exposition «Actualités de la peinture» réunit une vingtaine d’œuvres en trois ensembles. La composition de l’œuvre L’Atelier dit encore «L’Art de la peinture» de Vermeer est évoquée à travers le vocabulaire des dé-finitions / méthodes.

La seconde proposition s’articule autour des Saisons de Nicolas Poussin. Deux séries de gravures originales des quatre tableaux sont utilisées.

Pour la première les gravures sont peintes de la même couleur que le mur (elles l’ont déjà été au centre de Vassivière puis au musée de Nancy).

Pour la seconde série, chaque gravure est posée sur une pile de toile. Sur chacune est posé un verre de couleur différente. Enfin, dans la dernière salle est actualisée L’Enseigne de Gersaint en entourant une gravure d’époque d’une douzaine de dé-finitions / méthodes. Cette peinture redouble en la rendant actuelle le propos de Watteau.

Vernissage
Jeudi 12 septembre 2013