ART | EXPO

ABC. Art Belge Contemporain

09 Oct - 31 Déc 2010
Vernissage le 09 Oct 2010

L'art contemporain belge est le lieu d'une coexistence entre deux tendances de l'art après 1945: un courant conceptuel et minimaliste, et un courant post-dadaïste parfois potache, au risque de l'idiotie burlesque.

Sven Augustijnen, Stephan Balleux, Orla Barry, Guillaume Bijl, Pierre Bismuth, Ricardo Brey, Marcel Broodthaers, Capitaine Lonchamps,…
ABC – Art Belge Contemporain

Proximité et évidence aveuglent: la France méconnaît relativement la richesse, la diversité et l’actuelle agitation artistique chez l’un de nos plus proches voisins. Et pourtant, pour la région Nord, l’exposition « ABC – Art Belge Contemporain », il s’agit d’une véritable fraternité, d’une perméabilité culturelle qui paradoxalement n’a pas effacé les frontières, telles que les artistes américains, allemands et même japonais par exemple l’ont fait à la faveur des modes et du marché de l’art.

A bien des égards, la Belgique a marqué vivement toutes les disciplines artistiques actuelles: danse, théâtre, arts plastiques, y compris en inventant des formes qui mêlent ces disciplines. Des amateurs et des collectionneurs de Belgique ont été essentiels pour accompagner cette effervescence contemporaine.

« ABC » est une exposition qui ne prétend pas faire un point exhaustif de la diversité de la scène belge contemporaine. Les disciplines plus particulièrement enseignées et pratiquées au Fresnoy ont constitué un critère prioritaire de sélection: photographie, cinéma, vidéo, installation, performance, chorégraphie.

Et ce sont les domaines où précisément la Belgique s’est récemment distinguée, puisant au sein d’un héritage marqué par le cinéma documentaire consacré aux autres arts –et dont l’oeuvre de Jef Cornelis continue d’entretenir l’héritage–, par le cinéma expérimental (son festival légendaire de Knokke le Zoute), par une tradition anarchodadaïste spécifique et enfin tout simplement, par la poésie des attitudes « hors limites » donnant lieu par le passé à de spectaculaires provocations.

«Je pense que les artistes flamands et wallons ne sont que très peu affectés par l’internationalisme. La Belgique est peut-être une oeuvre d’art, et au même titre que chaque bonne oeuvre d’art, elle est un exercice de disparition qui continuera à nous fasciner et à nous défier.» Voilà ce que dit un jour Jan Fabre dont je retiens les deux mots qui sont proches d’un paradoxe méduséen, symboliste au fond: fascination et défi. Et on sait l’importance qu’eurent l’art et la poésie symbolistes dans l’art de Belgique, traits qui continuent d’irriguer les plus radicales démarches actuelles.

En outre, l’exposition fait l’hypothèse –et c’est un autre critère de sélection qui organise son parcours– que la Belgique est probablement le rare pays au sein duquel cohabitent en s’influençant mutuellement, deux tendances généralement tenues comme contradictoires dans l’art après 1945: un courant conceptuel et minimaliste, et un courant post-dadaïste parfois potache, au risque de l’idiotie burlesque.

Singulière coexistence d’un art de l’objet et d’un art spéculatif et théorique. Et l’un n’excluant pas l’autre c’est à cette conjugaison que s’appliquent et approfondissent consciemment de nombreux artistes, véritable dialectique qui donne toute sa spécificité, son relief et sa séduction à l’art de Belgique. Fragile pays au bord de l’implosion, attiré par la disparition disent certains avec une complaisance anarcho-poétique devenue un cliché.

La Belgique a offert durant ces trente dernières années une excitante éclosion d’artistes qui n’ont pas envie d’imploser ni de disparaître. Vitalité s’adossant à une tradition d’impertinence, de provocations et nourrie par la puissante et persistante croyance dans la poésie dont la conjugaison des formes plastiques et de l’écriture est le moteur.

Symbolisme, surréalisme, minimalisme, nouent une singulière trinité dont je ne perçois pas d’équivalent en Europe et qui dessinent les grands traits d’ »ABC ».

Liste des artistes présentés: Sven Augustijnen, Stephan Balleux, Orla Barry, Guillaume Bijl, Pierre Bismuth, Ricardo Brey, Marcel Broodthaers, Capitaine Lonchamps, Dominique Castronovo et Bernard Secondini, Jacques Charlier, David Claerbout, Leo Copers, Patrick Corillon, Jef Cornelis, Jos De Gruyter / Harald Thys, Edith Dekyndt, Wim Delvoye, Stefaan Dheedene, Honoré D’O, Lili Dujourie, Jan Fabre, Michel François, Johan Grimonprez, Ann Veronica Janssens, Christian Kieckens, Marie-Jo Lafontaine, Jacques Lennep, Jacques Lizene, Emilio Lopez Menchero, Erwan Maheo, Wesley Meuris, Johan Muyle, Hans Op De Beeck, Pol Pierart, Gwendoline Robin, Koen Theys, Ana Torfs, Els Vanden Meersch, Emmanuel Van Der Auwera, Sophie Whettnall.