DESIGN | CRITIQUE

A New Generation of Lights

Pg_StudioFotokino16DavidPoullard05b
@25 Jan 2011

La lumière est une matière indomptable, nomade, qui se sédentarise dans le luminaire pour notre usage domestique. Avec la complicité de la galerie Kreo, L’Ecole d’art de Lausanne ou Ecal, en propose ici une déclinaison audacieuse et créative.

Cette exposition est l’occasion de rendre hommage au travail remarquable effectué pendant 15 ans par Pierre Keller à la tête de l’Ecole cantonale de Lausanne, une école qui s’est hissée au tout premier rang des écoles d’art internationales. Sa direction exigeante, le choix des enseignements et des interventions des plus grands designers au monde ont fait des étudiants de l’Ecal du gibier rare pour les entreprises en stratégie d’innovation. Pierre Keller passe aujourd’hui la main au designer Alexis Georgacopoulos, qui va reprendre à sa charge, à partir du 30 juin 2011, la prestigieuse destinée de l’école.

Le thème de la lumière est un sujet éblouissant au sens propre et figuré. Pour cette exposition chez Kreo, l’exercice de conception de l’objet est confié aux designers sortis de l’Ecal. Tout juste diplômés ou anciens élèves, ils viennent confronter ici leur vision du luminaire. Le statut de la vingtaine d’objets exposés n’est pas toujours le même : certains relèvent du prototype, d’autres de l’objet industrialisé ou de l’édition en série limitée.

La galerie Kreo a fait le choix d’éditer en huit exemplaires quelques modèles qui seront réservés aux collectionneurs. Il s’agit de projets exceptionnels qui renouvellent le genre. Ainsi en est-il du Slim and Strong de la jeune designer Delphine Frey, une lampe de bureau extra « light » ne mesurant qu’un mètre de long sur une épaisseur d’un millimètre et ne pesant que douze grammes ! Sa structure portante en fibre de carbone, simple portique, est dessinée à la façon d’un tissu plissé. La lumière douce diffusée par des leds vient estomper la rigueur de la forme.

Autre objet élu pour cette production en série limitée, le Marble de Camille Blin, constitué de deux parties distinctes : un projecteur posé sur un piédestal mobile et un panneau de marbre rectangulaire qui sert de réflecteur. Telle une sculpture minimale, le Marble semble vouloir capturer l’essence de la lumière, réfléchie selon différents angles, et rendre hommage à sa pureté.

Réalisé en collaboration avec le CIRVA (Centre international de la recherche sur le verre et les arts plastiques) pour les piètements en verre soufflé de couleur, la collection d’Adrien Rovero Antenna Lights redessine l’espace de la galerie de sa géométrie colorée. Autre collaboration réussie, cette fois avec la société Eternit : les plafonniers ou Mold Lamps de Michel Charlot. Cloches de lumière moulées en ciment, elles donnent l’illusion du papier mâché, suspendues au plafond dans une légèreté paradoxale.

Les autres modèles qui viennent rythmer l’espace de la galerie sont des variations sur le thème de la lumière, et pourtant certains semblent s’évertuer à la nier, en particulier Big Game. Dans ses Pod Light, inspirés par des rouleaux de pellicule en métal et posés à même le sol, la lumière parvient difficilement à s’exprimer à travers une résine alvéolée qui la condamne. Nicolas Lemoigne choisit pour sa gamme Up and Down un verre opaque et sombre dans les teintes brunes, qui répand une clarté de sous-bois. Dans le même esprit, le verre fumé des Souches de Julien Renault joue sur le registre du paradoxe, celui d’une lumière dégradée, filtrée, contrainte à une faible intensité.

Enfin, pour réveiller les sens, le feu, lumière archétypale, est invoqué dans l’installation de Florian Pittet, Light my Fire, comme une invitation à craquer … une allumette.

Ainsi s’achève cette promenade dans une matière vibratoire et rayonnante. Source constante de réflexion, l’exposition confirme la qualité de l’enseignement de l’Ecal et nous fait croire en un avenir radieux.

Delphine Frey
― Slim and Strong, 2010. Lampe en carbone.
Julien Renault
― Souches, 2010. Lampes en verre.
Camille Blin

Marble Lamp, 2011. Lampe (projecteur et réflecteur) en marbre.
Michel Charlot
Mold Lamp, 2011. Plafonniers en béton.
Adrien Rovero
Antenna Lights, 2011. Lampes sur pied.
Big Game
Pod Light, 2011. Lampes.