DANSE | SPECTACLE

A l’étroit

19 Mar - 20 Mar 2011
Vernissage le 19 Mar 2011

A l’occasion du festival Concordanse, rencontre entre un chorégraphe et un écrivain, Radhouane El Meddeb s’associe au romancier et philosophe Philippe Adam pour créer A l’étroit, une pièce dépouillée sur le sentiment d’insatisfaction.

Radhouane El Meddeb, Philippe Adam
A l’étroit

Horaires : 19h30 le samedi, et 16h30 le dimanche.
Lieu : Atelier 9. Entrée libre sur réservation à billetterie@104.fr ou par téléphone au 33 1 53 35 50 00

La pièce est présentée dans le cadre de Concordan(s)e, une aventure singulière où un écrivain rencontre un chorégraphe. Selon le principe établi, les deux artistes, qui ne se sont au préalable jamais rencontrés, s’observent, s’interrogent sur ce qui attise leur désir de créer.

A l’étroit, c’est le sentiment que quelque chose cloche, piétine, n’avance pas, et qu’on est de toute part empêché. On étouffe, on se sent mal à l’aise, on suppose qu’on serait mieux dehors plutôt que chez soi, sur ce banc plutôt que sur un autre, bref, on espère, et donc, comme d’habitude on ment. Les choses pourraient aller autrement, bien sûr, mais nous n’y croyons plus, la vie pourrait prendre de l’élan, mais l’énergie nous manque, se sentir « à l’étroit » étant la seule voie, le dernier recours d’un sentiment d’insatisfaction que Radhouane El Meddeb, chorégraphe, et Philippe Adam, écrivain, portent ici sur scène, accompagnés d’une musique entêtante de Fabrice Ravel-Chapuis. Pour leur première rencontre, Radhouane El Meddeb et Philippe Adam ont pris le parti d’une certaine retenue, les corps évoluant discrètement, par petites touches, chacun suivant son mouvement et sa ponctuation propre à mesure que le texte déploie sa mélancolique cruauté.

En préambule à cette performance, une rencontre avec les artistes est organisée à la Librairie du Centquatre le dimanche 13 mars à 18h30.