DESIGN | EXPO

A l’état de maquettes

28 Mar - 07 Juin 2008

En sollicitant l’intervention de designers, architectes et plasticiens, l’exposition présente 7 manières de requalifier une parcelle vacante du VIIe arrondissement lyonnais. Une réponse plastique et interdisciplinaire à la question sociale et esthétique des délaissés urbains.

Communiqué de presse
bl119 (
Hervé Dixneuf, Gregory Blain, François Gschwind), Gaetan Boutet, Florent Coirier, Pierre Descubes, Guilhem Lacroux,  Jean-Baptiste Lestra, Grégory Marion, Nicolas Maurice, Vadim Sérandon, Stéphanie Sonnette, Julien Tateossian…
A l’état de maquettes

Sur une initiative de la DRAC, la galerie Roger Tator a décidé d’investir une dent creuse du VIIe arrondissement issue de la démolition d’un immeuble, se situant à quelques pas de la rue d’Anvers, au croisement de la rue Montesquieu et de la rue Sébastien Gryphe. L’objectif est de mettre en oeuvre un projet basé principalement sur l’envie réelle de connecter le public aux artistes et plus précisément les habitants du quartier à une intervention artistique s’insérant dans leur espace public.

Pour ce faire, un appel à projet adressé aux architectes, designers, graphistes, scénographes, urbanistes, paysagistes, artistes plasticiens, éclairagistes….a été lancé. Ils étaient invités à imaginer un projet d’expérimentation au sein de cet espace en « devenir », afin d’en révéler les potentialités latentes, mais également dans le but de porter un regard sur ce qui constitue la ville contemporaine et d’interroger son fonctionnement. L’enjeu étant de générer l’appropriation temporaire d’un espace public en proposant un projet in-situ, à l’image du quartier, de son architecture et de sa population, et en concordance avec la programmation de la galerie.

6 + 1 projets ont été retenus et sont présentés dans l’espace d’exposition de la galerie.

Dans la salle noire, une proposition hors circuit est réalisée par des étudiants de 1ere année BTS Communication Visuelle (Arts Appliqués Bellecour), sous la direction de Fabienne Ballandras, artiste, et Elise Mansot, illustratrice.

Par le biais d’un formulaire et d’un cahier des doléances, le public est ici invité à exprimer son point de vue et ses préférences ; les commentaires de chacun seront pris en compte pour le choix final du projet lauréat, qui devrait voir le jour sur la dent creuse, en 2009.