PHOTO | ANNIVERSAIRE

20 ans (déjà) !

18 Mar - 18 Mar 2010
Vernissage le 18 Mar 2010

Le Centre photographique d’Île-de-France fête ses vingt ans d’existence et propose à cette occasion des projections de photographies et de found footage ainsi qu’un ciné-concert.

Björn Kämmerer, Karoline Meiberger, Derek Woolfenden, Volker Schreiner, Christoph Girardet, Matthias Müller, Lee Friedlander, Maurice Broomfield, Robert Doisneau, David Moore, Laurent Fiévet, Olivier Innocenti
20 ans (déjà) !

Soirée anniversaire – Jeudi 18 mars à partir de 19h30

20 ans de productions artistiques et culturelles à Pontault-Combault
Il y a vingt ans, la Ville de Pontault-Combault a pris ce pari courageux de soutenir un art qui devait encore s’imposer en France en créant un centre d’art contemporain dont la spécificité serait la photographie. Au quotidien, l’activité du Centre Photographique d’Ile-de-France a contribué au développement et à la reconnaissance de la photographie contemporaine, en promouvant des artistes qui n’avaient pas encore rencontré la notoriété qu’ils ont aujourd’hui, accompagnant toutes les étapes de la création.

Aussi, ce laboratoire artistique tourné vers l’expérience, l’expérimentation pourrait-on parfois dire, n’a eu de cesse de chercher à déclencher des émotions, à provoquer des déclics ou même parfois des détonations. La Municipalité de Pontault-Combault, le Conseil Général de Seine-et-Marne, la région Ile-de-France et le ministère de la Culture et de la Communication peuvent aujourd’hui s’enorgueillir d’avoir soutenu avec conviction pendant deux décennies l’un des cinq centres dédiés à la photographie à l’échelle nationale (avec le Centre de photographie de Lectoure, le Château d’Eau de Toulouse, le Centre régional de la photographie de Douchy-les-Mines, le Centre méditerranéen de la photographie de Bastia).

Si la photographie peut aujourd’hui bénéficier d’une reconnaissance incontestable, c’est grâce au travail de longue haleine mené par l’équipe du Centre photographique et d’autres acteurs avec lesquels elle a aussi initié des partenariats en France et à l’étranger: le fond national d’art contemporain, le Plateau – Frac Ile-de-France, le Centre de la photographie à Genève en sont quelques exemples. Le Centre est également très actif dans une série de réseaux d’art contemporain régionaux et nationaux visant à tisser un maillage culturel sur le territoire.

Avec une politique de quatre à cinq expositions par an, trois résidences consacrées à de jeunes artistes et une résidence consacrée à un artiste international, le Centre photographique d’Ile-de-France ouvre le champ à de jeunes créateurs comme à des artistes confirmés. En quête d’échange avec le public, il accompagne la création d’aujourd’hui et la fait partager au plus grand nombre à travers des visites d’exposition, des ateliers, des stages et des rencontres. Membre de plusieurs groupes de travail et de réflexion, tant au niveau académique, régional que national, le Cpif est également un lieu ressource incontournable en matière de pédagogie. Totalement complémentaire de l’activité de soutien à la création, l’action éducative est une composante essentielle du centre.

Former le regard en montrant d’autres images que celles qui nous assaillent tous les jours sur les panneaux publicitaires et dans les médias, voilà un véritable défi dans une société régie par l’image. Se confronter à des images qui, au premier abord, ne semblent rien donner à voir de saisissant, voilà qui peut paraître bien vite décevant. Pourtant, en découvrant et en décodant la richesse d’une image se cache une véritable soif de liberté d’esprit. La fabrication et la perception de l’image relèvent d’un véritable moment de plaisir. C’est ce plaisir renouvelé que nous n’avons eu de cesse depuis vingt ans de vouloir faire partager à notre public.

Programme
À partir de 19h30 au Cinéma Apollo à Pontault-Combault

— 20h: Au travail
Projection de photographies accompagnée d’une création musicale, réalisée par Purpose, webmag photographique, avec Lee Friedlander, Maurice Broomfield, Robert Doisneau, David Moore…

— 20h30: Projection de films Found footage
Cette pratique consiste à produire un film original à partir de bandes déjà impressionnées et récupérées. Une proposition en lien avec l’exposition «Collecter/Recycler» présentée à partir du 20 mars à 12h30, au Cpif.

— 21h30: Ciné-Concert Deconstructing Lora
Une proposition de Laurent Fiévet, plasticien, et Olivier Innocenti, accordéoniste et compositeur.
Ce programme rassemble différents montages vidéo extraits de la série Les Larmes de Lora de Laurent Fiévet (2007-2009). Il se recentre plus particulièrement autour de propositions, réalisées à partir des images du film Laura d’Otto Preminger (1944), qui constituent autant de rêveries autour du visage de Gene Tierney et de variations autour de La Femme qui pleure de Pablo Picasso (1937).

Informations pratiques

Entrée libre – sur réservation au 01 70 05 49 80
Navette aller-retour depuis Paris

Rendez vous place de la Bastille à 18h30, devant l’Opéra. Réservation au 01 70 05 49 80