PHOTO

10 clefs pour collectionner l’Art Contemporain

Puisque, par nature, l’art contemporain est en train de se faire, il ne peut par conséquent se limiter à un état défini, il reste fluctuant, s’écrivant continuellement au présent. Les contemporains de cet art s’interrogent, ne savent pas ce qui restera, sont intrigués par la nouveauté

Information

Présentation
Isabelle de Maison Rouge
10 clefs pour collectionner l’Art Contemporain

La collection est avant tout le résultat d’un acte de collecte. Elle est un outil de mémoire qui alimente l’utopie de la résistance au temps. En évitant de tomber dans l’accumulation frénétique qui se traduit aujourd’hui dans l’exponentiel du consumérisme, elle traduit un instinct de possession. Mais dans le cadre de l’art contemporain, elle est aussi l’ensemble de témoignages d’individus sensibles à leur société. En d’autres termes, il s’agit d’acquérir pour donner à voir et, lorsque l’artiste est toujours en vie, lui apporter une aide à la création. Nous le verrons, le collectionneur d’art contemporain ne ressemble pas forcément au collectionneur d’objets d’art classique, puisqu’il se sent en phase avec son époque et cherche à la comprendre, il vit comme lui dans le présent. Collectionner l’art contemporain relève de la passion, une attirance qui n’est pas dangereuse si ce n’est qu’on peut perdre de l’argent, et au bout du compte on possède des oeuvres que l’on aime. Cela peut rapporter gros… en plaisir particulièrement. En outre la collection d’art contemporain permet à son possesseur d’exprimer son petit grain de folie…

Malgré toutes ces difficultés de définition, il n’en reste pas moins que cet art, aussi éclectique soit-il, connait actuellement un fort succès, on peut même dire qu’il est à la mode. Ses amateurs en tout cas sont nombreux, ils visitent en masse les expositions, se pressent dans les vernissages… Car un des aspects intéressants de cet art réside dans son rapport au ludique, les gens l’aiment car il est souvent drôle, provocateur, pertinent aussi et permet donc de se détendre, de s’amuser, de ne pas se prendre au sérieux… Pourtant, au-delà de cet angle attractif, il existe d’abord une vraie pensée, d’autres raisons intellectuelles qui entrent en résonance avec ce qu’ils ressentent. Car ne l’oublions pas, les artistes sont des gens qui sont à la pointe de ce que nous-même vivons… Ensuite, une fois qu’on est entré dans ce monde, il est possible de jouer avec.

Les arts plastiques s’inscrivent dans le cadre d’une culture qui n’est pas seulement visuelle. Elle regroupe les attitudes diverses d’artistes qui ne sont ni peintres, ni sculpteurs, qui ne peuvent être qualifiés avec précision. Certaines ceuvres demeurent invisibles, d’autres existent sous la forme d’énoncés verbaux ou écrits… Certains artistes envahissent des lieux inhabituels, d’autres utilisent des technologies employées par des professionnels qui n’ont rien à voir avec une production artistique… Et tous exigent entre l’œuvre et le public des rapports nouveaux.

Malgré toutes ces difficultés de définition, il n’en reste pas moins que cet art, aussi éclectique soit-il connaît actuellement un fort succès, on peut même dire qu’il est à la mode. Ses amateurs en tout cas sont nombreux, ils visitent en masse les expositions, se pressent dans les vernissages… Certains amateurs sont si passionnés, qu’ils vont même jusqu’à soutenir financièrement la création actuelle, en achetant des œuvres. C’est à eux ou à tous ceux qui désirent franchir le pas que ce livre est dédié.