DESIGN | EXPO

Summer Show

28 Juin - 25 Août 2018
Vernissage le 28 Juin 2018

Installée à Paris, Londres et New York, la Carpenters Workshop Gallery maîtrise son sujet : le design contemporain. Durant l'interlude estivale, elle présente l'exposition "Summer Show" : un panel d’œuvres choisies, créées par des designers qu'elle représente. La crème du XXIe siècle.

Après l’effervescence de Design Miami/Basel (juin), l’une des plus grandes messes annuelles de design contemporain en Europe, voici venu l’été. Avec ses promesses de flâneries, en compagnie des êtres chers ou en mode promeneur solitaire. Autant en profiter pour s’adonner à l’otium [loisir studieux], en visitant, par exemple, des galeries de design contemporain. La Carpenters Workshop Gallery de Paris propose ainsi son « Summer Show ». Un accrochage de pièces choisies, offrant une plongée rafraichissante dans un design aussi pointu qu’actuel. Avec, au menu de ce « Summer Show », des œuvres des designers Vincent Dubourg, Vincenzo De Cotiis, Humberto et Fernando Campana (Frères Campana / Campana Brothers), Rick Owens, Giacomo Ravagli, Robert Stadler… Entre mobilier et œuvres d’art.

« Summer Show » à la Carpenters Worshop Gallery : focus sur Vincenzo De Cotiis

Parmi les œuvres du designer italien Vincenzo De Cotiis, est exposée la table à café DC 1602 (2016). Une table basse en laiton et bois noir, aux airs faussement bancals. Ainsi que la lampe murale DC 1724 (2017) ; une lampe conjuguant verre de Murano et laiton argenté. Comme les matières ne le laissent peut-être pas supposer, la signature de Vincenzo De Cotiis réside notamment dans son utilisation de matériaux récupérés. En prenant soin de laisser apparaître les signes de leur âge et de leur(s) vie(s) passée(s). Valorisant ainsi leur perfection, au sens presque spinoziste. C’est-à-dire au sens de ce qui existe comme tel, de ce qui est achevé, de ce qui ne manque de rien pour pouvoir exister tel quel. Ce faisant, Vincenzo De Cotiis crée des pièces profondément réelles, à l’usage parfois incertain mais à l’histoire toujours palpable. Pour des objets qui persévèrent dans leur être, avec leurs éraflures.

Exposition « Summer Show » : pour faire un point sur le design de pointe du XXIe siècle

Dans un autre registre, Humberto et Fernando Campana cultivent un design ludique et gentiment irrévérencieux. Avec, par exemple, leur tabouret recouvert de peluches, Panda Stool (2005). Il y a presque du Mike Kelley dans ce goût du pop coloré. Designers brésiliens, les Campana Brothers incarnent le style Favela Chic. Soit l’exubérante alliance entre recyclage et clinquant. Beaucoup plus minimaliste : le travail de Rick Owens. Designer californien,  Rick Owens cultive le noir et blanc, avec des meubles aux allures à la fois monolithiques et naturelles. Telle la lampe Totem – Withe Marble and Concrete (2013), qui, comme son nom l’indique, conjugue marbre blanc et béton. Quant aux pièces du designer autrichien Robert Stadler, elles tiennent souvent le milieu, comme un jeu sérieux, entre minimalisme et éclats ludiques. À l’instar de l’ensemble Pools and Pouf! (2004). En somme, autant de pièces (et d’autres) à retrouver dans le « Summer Show » de la CWG Paris.