DESIGN | EVENEMENT

Shitake

18 Juin - 18 Juin 2017

Le groupe d'artisanat d'art Fort Royal et le studio Jean-Marc Gady présentent Shitake, une collection de meubles en marqueterie de paille colorée qui souligne l'union de l'artisanat d'art et du design contemporain.

Collaborant depuis plusieurs années, le groupe d’artisanat d’art Fort Royal et le studio du designer Jean-Marc Gady proposent de découvrir leurs nouvelles créations. Cette collaboration inédite a donné lieu à la collection Shitake, un ensemble de meubles initialement présenté lors de l’édition 2017 du salon Révélations consacré au métiers d’art français et internationaux.

Shitake : unir tradition et modernité

Présentée par Fort Royal et l’ébéniste d’art Craman Lagarde sous forme partielle au salon Révélations 2017, la collection de meubles Shitake se compose d’une table basse, d’une commode, de deux centres de table, et d’un bout de canapé. Designer à l’origine de la conception de Shitake, Jean-Marc Gady a d’abord souhaité que le dessin de chaque pièce puisse être aisément identifié. Les formes de chaque meuble, ainsi que les matériaux utilisés, rappellent alors la tradition de l’artisanat d’art asiatique, lequel n’a jamais renié son héritage propre au seul profit de la modernité.

La collaboration du groupe Fort Royal et de Jean-Marc Gady prolonge cette même volonté exemplaire d’unir passé et présent, artisanat d’art et design contemporain, en créant une collection de meubles dont chaque pièce est la représentation parfaite des techniques et des matériaux utilisés par les artisans de Fort Royal.

Shitake : un nouveau langage du design

Rendre visible, d’une part, le point de perfection du travail de l’artisan et la beauté des matériaux choisis et, de l’autre, «trouver un nouveau langage du design qui ouvrirait le champ des possibles» : tel est le dessein qu’embrasse Jean-Marc en créant Shitake.

Contrairement à l’opinion commune, l’excellence des métiers d’art n’est pas indissolublement et uniquement liée aux expressions stylistiques du passé. Rien ne s’oppose à la rencontre du design contemporain, fut-ce sous sa forme minimaliste et ascétique, et de l’artisanat d’art. Shitake, selon Jean-Marc Gady, en est l’exemple contraire, lorsque s’exprime l’émotion et la volonté de pureté des aspects décoratifs est laissée de côté.