DESIGN | EXPO

Shiro Kuramata

19 Oct - 30 Déc 2017
Vernissage le 04 Nov 2017 à partir de 11:00

Représentant du design postmoderne japonais, Shiro Kuramata (1934-1991) est actuellement exposé à la Galerie Wauthier. Une exposition monographique réunissant une vingtaine de pièces de mobilier (assises, rangements, décoration...), créant un équilibre entre légèreté poétique et minimalisme opérationnel.

Dans la lignée de sa première exposition consacrée au designer italien Ettore Sottsass, la Galerie Wauthier poursuit avec une nouvelle exposition monographique. Du 19 octobre au 30 décembre 2017, la Galerie Wauthier expose ainsi des pièces du designer japonais Shiro Kuramata (1934-1991). C’est en 1981 que Shiro Kuramata rejoint le groupe Memphis, à Milan, sur l’invitation de son fondateur, Ettore Sottsass. L’Europe découvre alors ce designer japonais, adepte du minimalisme poétique, de l’épure souple et des formes délicates.

Shiro Kuramata : un mobilier tout de plexiglas, métal ajouré, tubulures et roses en fleur

Proche d’Issey Miyake, Shiro Kuramata aura décoré une centaine de boutiques du créateur de mode, à travers le monde. Plexiglas, roses, tubulures métalliques chromées, treillis métalliques ajourés… Les pièces de mobilier de Shiro Kuramata oscillent entre un minimalisme fonctionnel et une délicate attention aux détails. Assises jouant sur la dynamique du flottement. Meubles à tiroirs innombrables, pour mieux perdre et retrouver. Roses incluses dans de l’acrylique transparent… Les œuvres de Shiro Kuramata conjuguent onirisme et modernité ; chaleur tactile et éclat froid du plexiglas ; épure métallique et ornements baroques.

Exposition monographique « Shiro Kuramata » : le design postmoderne japonais

Né à Tokyo en 1934, Shiro Kuramata a d’abord intégré le département d’ébénisterie de l’École d’Art Industriel de Tokyo, en 1950. Après avoir exercé une quinzaine d’années dans la publicité et le design d’intérieur, il fonde le Kuramata Design Office en 1965. Rejoignant le groupe Memphis en 1981, il s’installe à Paris en 1988. Salué en tant que figure-clef du design postmoderne japonais, il aura développé une création empreinte de tensions et d’équilibre. L’exposition à la Galerie Wauthier réunit ainsi une vingtaine de pièces emblématiques. Telle Chair A (1983), mobilisant le positionnement du poids du corps. Ou Pyramid Furniture (1968), un meuble à tiroirs en clin d’oeil aux sculptures étagées de Donald Judd. Au fil des créations se déploie ainsi un jeu sur la détermination des positions, la perte, la transparence, la re-découverte fortuite.
Exposition « Shiro Kuramata » , du 19 octobre au 30 décembre 2017, à la Galerie Wauthier, Paris.