ÉCHOS | ECHOS
29 Nov 2016

Résultats des ventes de design contemporain

La vente de la collection de Vincent Darré et la vente artistes-décorateurs en partenariat avec le magazine AD et organisées par PIASA ont totalisé 1,2 million d'euros après deux heures d’enchères.

Les résultats des ventes de design contemporain ont été à la hauteur des œuvres présentées. Pour la première vente, les icônes modernes du design étaient représentées avec Ado Chale, Giulio Rida ou encore André Dubreuil. La seconde vente était consacrée à la collection personnelle de Vincent Barré qui proposait une centaine de ses créations : mobilier, dessins, œuvres contemporaine et objets d’art.

Vente Artistes-Décorateurs, en partenariat avec le magazine AD

La plus haute enchère revient au travail d’Ado Chale; ce designer belge chasse depuis 50 ans à travers le monde entier des pierres semi-précieuses qu’il incruste dans la résine de ses plateaux de tables. Le travail de l’italien Roberto Giulo Rida remporte également un vif succès avec la vente du cabinet Andromeda à 64 400 euros. Autre succès de la sélection chez les architectes d’intérieur : la paire de bouts de canapé de Charles Tassin, Sleevv, en bois laqué et marqueterie de marbre vendue 12 880 euros ou l’iconique tabouret Bishop d’India Madhavi vendu 6 182 euros contre une estimation 2 500 euros.

Grand succès pour l’univers de Vincent Darré

La meilleure enchère revient à une œuvre de Gérard Garouste datée de 1971, d’un format imposant qui s’est vendue 50 232 euros. Autre très beau succès de la vente pour le canapé en bois doré recouvert d’un tissu Au Lasso dessiné par Vincent Darré pour Pierre Frey. Estimé 6 000 euros, il double son estimation pour un total de 12 880 euros. A noter également les enchères pour les appliques Octopus adjugée 19 964 euros contre une estimation de 6 000 euros, ou les fauteuils Conversation guillotinée vendus respectivement 8 372 et 7 728 euros.

AUTRES EVENEMENTS ÉCHOS