DESIGN | EXPO

Pressoir

04 Oct - 02 Déc 2018
Vernissage le 04 Oct 2018

Conçue par l'artiste et designer Olivier Vadrot, la chaise Pressoir fait l'objet d'une exposition éponyme, "Pressoir", à la Galerie Surface. En bois et en kit, Pressoir tire parti de la colonne-vis. Ce mécanisme utilisé aussi bien par les anciens pressoirs agricoles, que par les tabourets à vis.

Artiste pluridisciplinaire, Olivier Vadrot cultive des projets oscillant entre performance, design et architecture. De dispositifs scénographiques en installations sonores, ses œuvres interrogent les conditions de monstration de l’art. Là où la Galerie Surface de Saint-Étienne occupe elle-même une position singulière. Galerie en forme de vitrine donnant directement sur la rue, chaque exposition monographique reste visible vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Volume-vitrine, les pièces y existent à la lisière entre la galerie et l’espace urbain. Comme des inserts de design, à venir déguster ou à croiser au détour du chemin. Et quand la Galerie Surface rencontre Olivier Vadrot, cela donne la pièce-exposition « Pressoir ». Avec une chaise en forme d’autoportrait, en bois de sycomore (érable). Une chaise en kit, entre tabouret à vis et pressoir (raisins, olives…).

« Pressoir » d’Olivier Vadrot à la Galerie Surface : autoportrait du designer en chaise

Pièce en bois massif naturel, Pressoir a l’avantage de résoudre la question du bancal. Si la forme la plus stable est celle du tripode, avec quatre pieds, il est d’usage que l’un soit plus court que les autres. Et le meuble quadripode oscille alors, entre légèrement bancal et franchement déséquilibré. Comme il n’y a pas d’écart standard en la matière, la feuille de papier, pliée ‘n’ fois, remporte souvent le marché de la cale de meuble. La chaise Pressoir résout cependant le problème de façon ingénieuse. En kit, chaque plateau-bloc (assise, dossier, renfort, appui) y est lié aux autres par quatre colonnes-vis — comme quatre vis de pressoir, en bois. Modulable, la chaise Pressoir permet de faire varier la hauteur d’assise (comme pour les tabourets à vis). Avec ses onze pièces (quatre vis, un dossier, quatre appuis-renforts et une assise en deux parties), la chaise est particulièrement facile à transporter.

Pressoir : une chaise légère, en kit, à vis, en onze parties de bois de sycomore

Dossier minimaliste, assise en deux parties allant en s’amenuisant… Les onze pièces de Pressoir sont toutes économes en volume et poids. Entièrement en bois, le système à vis assure à la chaise solidité et stabilité. Ayant grandi en Bourgogne, Olivier Vadrot a par ailleurs connu les systèmes de pressoir agricole. Mais il les a connus en tant qu’outils obsolètes. Étudiant en école d’architecture et d’art, il a ensuite eu droit aux tabourets à vis. Pièce de mobilier en bois ou métal, facile à déplacer et ajustable, le tabouret à vis s’adapte bien aux grandes salles d’ateliers. Enfin, Pressoir est aussi un hommage à la chaise en kit Box (1971) du designer Italien Enzo Mari. Précurseur du DIY [Do It Yourself ; Faites-le vous-mêmes], avec son manisfete Proposta per un’auto-progettazione (1974). Pour un design à fabriquer soi-même. Un démarche que prolonge ainsi Olivier Vadrot, avec Pressoir : une chaise en kit, 100% bois.