DANSE | SPECTACLE

Focus sur le CNDC d’Angers

30 Mai - 02 Juin 2018

En 2018, le CNDC d'Angers (Centre National de Développement Chorégraphique) fête ses quarante ans. Un anniversaire célébré à Chaillot via un Focus sur le CNDC d'Angers. Avec deux spectacles : Nikolais / Boivin / Decouflé d'une part, et trois pièces de Merce Cunningham de l'autre.

Avec son Focus sur le CNDC d’Angers, le Théâtre national de la Danse, Chaillot, rend hommage au CNDC d’Angers via deux spectacles tripartites. Le premier réunit trois pièces du chorégraphe Merce Cunningham, sur des compositions sonores de John Cage. Le second réunit trois pièces de trois chorégraphes ayant imprimé leur marque dans l’histoire du CNDC. À savoir Alwin Nikolais, Dominique Boivin et Philippe Decouflé. Les pièces de Merce Cunningham seront interprétées par la compagnie du CNDC d’Angers. Tandis que Nikolais / Boivin / Decouflé le sera par vingt élèves de l’école angevine. Pourquoi un tel hommage ? Il y a quarante ans, en 1978, naissait le CNDC d’Angers (Centre National de Danse Contemporaine). D’abord dirigé par Alwin Nikolais, sa vocation initiale aura été de former des chorégraphes. Puis des danseurs-chorégraphes. Accompagnant la Nouvelle Danse, les chorégraphes Joëlle Bouvier et Régis Obadia en prendront la direction en 1993.

Focus sur le CNDC d’Angers – 1er spectacle : trois pièces de Merce Cunningham

Duo engagé, Joëlle Bouvier et Régis Obadia impulseront jusqu’en 2003 leur énergie créatrice au CNDC l’Esquisse — du nom de leur compagnie. En 2004, la chorégraphe Emmanuelle Huynh reprendra les rênes du CNDC d’Angers, entre temps labellisé CCN (Centre Chorégraphique National). Elle y développera un programme pédagogique tourné vers les émergences. Depuis janvier 2013, Robert Swinston assure dorénavant la direction du CNDC. Une boucle qui se boucle puisque le chorégraphe Merce Cunningham aura inauguré le studio Bodinier, en 1984. En tant que danseur, Robert Swinston a rejoint Merce Cunningham en 1980. Avant d’en devenir l’assistant en 1992. Puis de reprendre la direction chorégraphique des compagnies de Merce Cunningham, après le décès de ce dernier en 2009. Hommage dans l’hommage, le focus de Chaillot présente trois pièces de Merce Cunningham : How to Pass, Kick, Fall and Run (1965), Inlets 2 (1983) et Beach Birds (1991).

Focus sur le CNDC d’Angers – 2nd spectacle : Nikolais / Boivin / Decouflé

Autre plongée dans l’histoire de la danse et du CNDC : Nikolais / Boivin / Decouflé. Alwin Nikolais aura effectivement dirigé le CNDC de 1978 à 1981. Rendant hommage à son précurseur, Robert Swinston a choisi d’inviter Dominique Boivin et Philippe Decouflé pour un exercice de transmission auprès des étudiants du CNDC d’Angers. Là encore, une boucle qui se boucle puisque le chorégraphe Dominique Boivin aura été l’élève d’Alwin Nikolais et Merce Cunningham. Idem pour Philippe Decouflé. Réunis près de quarante ans plus loin, Dominique Boivin propose ainsi Traffffic (2018), une adaptation pour vingt danseurs de son duo Broutilles (1981). Tandis que Philippe Decouflé présente un medley composé à partir de plusieurs de ses spectacles. Longtemps seule école exclusivement dédiée à la danse contemporaine, Chaillot lui rend ici hommage. Lieu de création et d’émergences chorégraphiques, pour ses quarante ans le CNDC d’Angers s’offre néanmoins le luxe d’une escale dans ses souvenirs.