DESIGN | OBJET

Voxel Chair v1.0

Si de loin la Voxel Chair v0.1 semble n'être qu'un fouillis filandreux, c'est pour mieux laisser à ses utilisateurs le temps de l'adopter. Conçue par les designers Manuel Jiménez Garcia et Gilles Retsin, la chaise Voxel Chair renverse les manières de penser les objets, le design et l'impression 3D.

Le regard des amateurs avertis verra d’abord la référence à la célèbre chaise Panton. Créée dans les années 1960 par le designer danois Verner Panton, la chaise Panton, en forme de S, aura été la première chaise en plastique moulée. Six décennies plus tard, les designers Manuel Jiménez Garcia et Gilles Retsin rendent hommage à Verner Panton en développant une nouvelle méthodologie de création de chaise. Voxel Chair v.1.0 est ainsi le fruit d’une autre façon d’appréhender et travailler le matériau plastique dans le secteur du design. Conçue pour l’exposition « Imprimer le monde » (Centre Pompidou Paris, 2017), Voxel Chair v.1.0 est depuis lors entrée dans la collection du musée. Et à la base de cette pièce, la conception d’un logiciel et le développement d’une nouvelle logique de production.

Le Design Computation Lab : une autre approche du design et de l’impression 3D

Tout d’abord il y a ce nom, un peu high-tech : Voxel Chair v.1.0 [Chaise Voxel, première version]. En géométrie digitale, un voxel est un pixel à trois dimensions, autrement dit les coordonnées d’un point dans l’espace. La manière classique de concevoir des formes consiste souvent à penser les surfaces, pour ensuite les découper en petites parties à assembler. Un découpage alors effectué au moyen d’une triangulation, par commodité. Ou du moins est-ce la coutume de penser que les meshes [maillages] triangulés offrent la meilleure des maniabilités. Et c’est là qu’intervient le renversement de Manuel Jiménez Garcia, Gilles Retsin et leur équipe du Design Computation Lab. Le prototype Voxel Chair v.1.0 a ainsi été dessiné par l’entremise d’un logiciel spécifiquement conçu pour l’impression robotique 3D. Un logiciel créé au sein du Design Computation Lab, partie intégrante de la Bartlett School of Architecture (Londres).

Voxel Chair v.1.0, de Manuel Jiménez Garcia et Gilles Retsin : le design des volumes

Plutôt que de penser les éléments à imprimer en termes de surfaces, la méthode de design développée par Manuel Jiménez Garcia et Gilles Retsin consiste à définir les usages. La chaise est d’abord pensée en termes de comportements et propriétés, de façon à adapter les densités. Autrement dit : plus qu’un design d’apparat, c’est un design de la durabilité, de la résistance, qui est ici mis en valeur. Une chaise, ici, n’est pas une surface mais un volume. Pour les zones soumises à de fortes torsions, la densité est renforcée, tandis que pour les zones d’assise, par exemple, le maillage favorise douceur et souplesse. Autrement dit, la Voxel Chair v.1.0 est pensée comme une relation entre deux volumes dotés d’un poids. Comme une rencontre entre deux réalités physiques agissant l’une sur l’autre.

Une chaise en forme d’entrelacs cristallins bleutés, réalisée par Nagami Design

Côté technique, l’analyse structurelle de la chaise a permis de dégager 2,36 km de trajectoire, reconstituée en une seule ligne continue. La chaise a ensuite été imprimée dans un plastique biodégradable, non toxique, produit à partir de matériaux renouvelables, telle la fécule de maïs. Le mélange de particules de plastique, incolores ou teintées de cyan, donne ses dégradés à Voxel Chair. Dessinée à Londres, la chaise a été imprimée par Nagami Design, à Avila (Espagne). Le résultat visuel de cette recherche renverse littéralement le modèle. Là où la chaise Panton misait sur une ergonomie de surface, la Voxel Chair v.1.0 offre un volume d’entrelacs. Une apparence fouillis pour une complexité fouillée. Chaque jonction entre les voxels, a sa raison d’être. Et la Voxel Chair cultive la beauté des proliférations cristallines. Un résultat fascinant, obtenu grâce à la virtuosité de Nagami Design.

Design : Manuel Jiménez Garcia et Gilles Retsin.
Fabrication-Support : Nagami Design, Vicente Soler.
Équipe : Manuel Jimenez Garcia, Miguel Angel Jimenez Garcia, Ignacio Viguera Ochoa, Gilles Retsin, Vicente Soler.