DESIGN | PRIX

Nike Air VaporMax Plus Paris Works In Progress

14 Mai - 14 Mai 2018

Basket emblématique, tous les ans Nike célèbre l'anniversaire de sa sneaker star : l'Air Max. Pour l'Air Max Day 2018, Nike a lancé un concours international, avec, à la clef, la production de six  modèles de designers. Pour Paris, c'est l'Air VaporMax Plus Paris Works In Progress de Lou Matheron qui a remporté la victoire.

Depuis 2014, chaque année la marque Nike fête l’anniversaire de sa basket emblématique : l’Air Max (lancée le 26 mars 1987). L’Air Max Day 2018 aura ainsi été l’occasion d’initier un concours international, en proposant à des créateurs du monde entier de concevoir leur propre Air Max. Faisant ensuite l’objet d’une production dédiée, les six projets retenus représentent à eux seuls des petits bijoux d’inventivité. Pour des sneakers [baskets] reflétant la créativité du design contemporain. Cultivant la diversité, Nike avait choisi six villes : Paris, Londres, New York, Séoul, Shanghaï et Tokyo. Avec un but clair : inventer une Air Max capable de résonner avec sa métropole d’appartenance. Pour chaque ville, cent-cinquante projets et designers ont ainsi été retenus pour intégrer le workshop « Nike: On Air ». À Paris, les 14 et 15 avril derniers, Nike s’est ainsi installée à la Cité de la Mode et du Design, pour deux jours d’atelier avec les designers sélectionnés.

Design de la Nike Air Max Grand Paris : Lou Matheron remporte la victoire

À l’issue de ces deux jours de « Paris: On Air », trois projets se sont distingués. Ceux de Lou Matheron (Air VaporMax Plus Paris Works In Progress), Coralie Rabbe (Air Max 90 Age of Gold) et Quentin Sobaszek (Air Max 180 1.0). Trois projets qui auront su capter l’attention des designers seniors de Nike, venus de Portland (USA). Les dix-huit projets sélectionnés (trois par ville) ont ensuite fait l’objet d’un vote sur internet. Et le 14 mai, les six projets victorieux ont enfin été dévoilés. Dont l’Air VaporMax Plus Paris Works In Progress, de Lou Matheron, pour Paris. Designer et photographe, Lou Matheron expose actuellement ses photographies à La Machine du Moulin Rouge. Pluridisciplinaire, elle explique : « J’ai eu l’opportunité de photographier de l’intérieur le chantier du nouveau Palais de Justice de Paris ». Soit un chantier colossal, qui aura ainsi servi d’inspiration à son Air VaporMax.

Air VaporMax Plus Paris Works In Progress : la basket des chantiers du Grand Paris

Pour refléter la mutation expansive que connait actuellement Paris, Lou Matheron a sobrement agrémenté son Air VaporMax d’éléments rappelant le matériel de chantier. Tout en utilisant des coloris évoquant le métal des échafaudages, les uniformes des ouvriers. L’Air VaporMax Plus Paris Works In Progress de Lou Matheron prend ainsi les traits d’une basket à trois niveaux, comme le nouveau Tribunal de Paris (de Bernard Plattner et Renzo Piano, 2018). Avec un ras-de-chaussée transparent-bleuté, valorisant la technologie Nike Air, pour une sneaker à la légèreté vaporeuse. Un corps dans les tons gris, marqué d’un swoosh (logo Nike) jaune vif, comme fixé par une vis métallique. Enfin, plutôt que des lacets : une bande bleu ciel en matière stretch respirante. Pour une basket légère et rapide, entre ciel et terre, tel le messager des dieux, Hermès aux sandales ailées. Et, vent en poupe, Lou Matheron s’envolera elle aussi fin juillet pour Portland. À suivre…