DANSE | SPECTACLE

Maps

17 Nov - 18 Nov 2017

Les chorégraphes Liz Santoro et Pierre Godard présentent Maps. Dans la continuité de For Claude Shannon (2016), autour de la théorie de l'information, Maps explore la mise en forme des données. Les six interprètes y déploient une cartographie du langage, cherchant des analogies entre sa distribution dans le cerveau, et sur scène.

En première à l’Atelier de Paris / CDCN, les chorégraphes Liz Santoro et Pierre Godard présentent Maps. Une pièce composée pour six interprètes. Continuant leur exploration des liens entre information, mouvement et langage, Maps prolonge For Claude Shannon (2016). Un spectacle avec lequel Liz Santoro et Pierre Godard s’étaient emparé, charnellement, des travaux de Claude E. Shannon (1916-2001), pionnier de la théorie de l’information. Avec Maps, les deux chorégraphes poursuivent et creusent leur recherche autour de la distribution en espaces donnés.

Maps de Liz Santoro et Pierre Godard : des neurosciences à la danse contemporaine

Liz Santoro et Pierre Godard ont commencé à travailler ensemble en 2009. Ils ont ensuite créé la compagnie Le principe d’incertitude qui, comme son nom l’indique (référence à Werner Heisenberg), entretient des liens étroits avec les sciences. Danseuse et chorégraphe américaine, Liz Santoro a également étudié les neurosciences, la biologie et la psychologie (à Harvard). Pierre Godard, quant à lui, a d’abord étudié les mathématiques à l’Ensimag de Grenoble, avant que de travailler comme analyste financier. Une profession qu’il abandonne en 2005 au profit du théâtre. Liz Santoro et Pierre Godard arborent ainsi deux parcours marqués par les sciences et leurs enjeux actuels. À savoir les  mouvements, les langages, la distribution et la mise en forme des données.

Maps : une chorégraphie en forme de cartographie mentale, cérébrale et linguistique

Maps se construit ainsi autour de la question, fascinante, des organisations physiques du langage dans l’espace biologique du cerveau. La spatialisation du langage, des corps, des représentations, des mouvements… Maps explore les passerelles entre les architectures : des cerveaux, des réseaux, des espaces scéniques. De circonvolutions, en boucles, aux méthodes de condensation, Maps défie le principe de cartographie, d’écriture et de déploiement du langage. Le mouvement des corps des danseurs dans l’espace cherchant alors à déplier les surfaces du cortex. Un jeu d’échelles et de va-et-vient, entre espace mental, surface biologique, volume chorégraphique. Une exploration des analogies, avec leur limites et leurs potentiels créateurs. Spectacle de danse contemporaine, Maps de Liz Santoro et Pierre Godard rend sensible et charnelle la notion abstraite de distribution de l’information.