DANSE | FESTIVAL

Les Éclats Chorégraphiques

09 Nov - 02 Déc 2017

Pour sa onzième édition, le festival Les Éclats Chorégraphiques, biennale de danse contemporaine en Nouvelle Aquitaine, propose un florilège de spectacles récents en matière de création actuelle. Spectacles immersifs, balades chorégraphiques, performances... La danse contemporaine dans tous ses états, de La Rochelle à Poitiers, Niort... D'Olivia Grandville à Hillil Kogan, Yuval Pick... Une programmation éclectique et pointue.

Tous les deux ans, l’association Les Éclats, pôle artistique pour la danse contemporaine en Nouvelle Aquitaine, organise la biennale Les Éclats Chorégraphiques. Basés à La Rochelle, Les Éclats rayonnent alors dans toute l’Aquitaine. Ville de résidences de recherche et création, La Rochelle cultive globalement une politique de soutien actif au spectacle vivant. Aux côtés du Centre Chorégraphique National de La Rochelle, dirigé par le chorégraphe Kader Attou (Compagnie Accrorap), Les Éclats Chorégraphiques se positionnent ainsi comme un pôle d’émergence. Une atmosphère d’émulation qui favorise l’attention aux nouvelles pratiques contemporaines, au fil d’une programmation aussi éclectique que pointue.

Biennale Les Éclats Chorégraphiques 2017 : festival de danse contemporaine en Nouvelle Aquitaine

Se déployant dans onze lieux et cinq départements, la onzième édition du festival Les Éclats Chorégraphiques offre ainsi un panel en mouvement. Au menu : danse contemporaine, performance, spectacle immersif… Avec quinze représentations, au fil de trois semaines de biennale. Parmi les pièces présentées se comptent We love Arabs (Compagnie Hillil Kogan) ; Combat de Carnaval et Carême (Olivia Grandville) ; Alpha_Lab (HP Process)… Festival de l’itinérance, en 2017, fêtant leurs quinze ans d’existence, Les Éclats investissent différents lieux. De Châtellerault, à La Rochelle, au Château d’Oléron, Niort, Bergerac, Poitiers, Civray, Cognac, Ruffec. Tout en proposant master classes, ateliers et table-ronde. Le 24 novembre, par exemple, se tiendra une discussion entre les chorégraphes Hillil Kogan, Kader Attou et Olivia Grandville, ainsi que l’universitaire Michel Briand. Autour de la question « Comment l’engagement s’inscrit-il dans le corps dansant ? ». Brunch, conférences, éveil corporel… La Biennale Les Éclats Chorégraphiques offre un moment de danse à partager.

Les Éclats Chorégraphiques : spectacles immersifs, balades chorégraphiques…

Cultivant la diversité des approches, Les Éclats chorégraphiques 2017 proposeront notamment Happy Manif (Walk on the love side) de David Rolland. Soit une balade chorégraphique en espace urbain, pour percevoir autrement les rapports des corps dans la ville (La Rochelle). Entre immersion sonore et expérience augmentée. Alpha_Lab, d’HP Process, initie pour sa part une autre forme d’immersion et d’expérience intermédia. Du code, à l’alphabet, au corps, Alpha_Lab se déploie comme une performance technologique, développant un vocabulaire poétique et technologique singulier. Olivia Grandville quant à elle, avec Combat de Carnaval et Carême, ranime le tableau éponyme de Pieter Brueghel l’Ancien. Peintre flamand fameux pour ses rondes et liesses baroques, ses tableaux emplis de détails et minuscules personnages virevoltants, inattendus. Et à l’instar des tableaux de Brueghel l’Ancien, Les Éclats Chorégraphiques 2017 promettent ainsi diversité, chevauchements, découvertes, déplacements et étonnements.

Au programme :
We love Arabs, Compagnie Hillil Kogan
Les 7 minutes, Compagnie Volubilis – Agnès Pelletier
Sans peau(x), Compagbie Toufik. O. I. – Toufik Oudrhiri Idrissi
Combat de Carnaval et Carême, Compagnie La Spirale de Caroline – Olivia Grandville
Are Friends Electric?, Compagnie CCNR – Direction Yuval Pick
Les déclinaisons de la Navarre, PJPP – Claire Laureau et Nicolas Chaigneau
Blanc, Compagnie Arrangement Provisoire – Vania Vaneau
Alpha_Lab, HP Process – Philippe Boisnard et Hortense Gauthier
L’Homme Assis, Compagnie Yma – Orin Camus
Traces – Antigone, Compagnie Sans Titre Production – Anne Morel
Happy Manif (Walk on the love side), David Rolland Chorégraphies – David Rolland