ART | EXPO

Laps

20 Fév - 23 Avr 2013
Vernissage le 19 Fév 2013

La Cité de la céramique présente l'exposition «Laps» pensée et réalisée par Marie-Ange Guilleminot. Cette artiste soucieuse de créer une relation entre ses œuvres, le public et elle-même, conçoit son exposition comme une expérience à vivre, sans cesse en devenir où les espaces sont articulés autour d'installations et rythmés par des performances.

Marie-Ange Guilleminot
Laps

Née en 1960, cette parisienne d’origine appartient à une génération d’artistes désireuse de faire partager son univers à un large public.

«L’objet produit ne m’intéresse pas en soi, c’est plutôt ce qu’il produit qui est intéressant. J’aime l’idée d’une chose recyclable, faite de manière très directe, adaptable à des situations aussi bien très intimes que publiques. L’objet trouve plus tard, à l’usage, ses significations multiples.»

Entre performances et installations, les espaces d’expositions s’articulent autour de temps forts.
Le Salon de transformation comporte un espace dédié à la cérémonie du thé, où sont présentées les créations de Marie-Ange Guilleminot à Sèvres : Coupes (Hommage à Brancusi) et bols Deux en Un. L’intérieur de chacun de ces bols est décoré d’un métal précieux différent. Des pots à thé cylindriques revêtus de différentes nuances d’or, d’argent et de platine, également dessinés par l’artiste complètent l’ensemble. Le Salon accueille également sept Kimonos réalisés au Kyoto Art Center lors sa résidence au Japon en 2005, où elle fut parrainée par Kunihiko Moriguchi, Trésor National.

Pour la première fois réunis, les Kimonos et un Obi (ceinture) sont présentés sur des portants en verre les Iko, réalisés au CIRVA (Centre international de recherche sur le verre et les arts plastiques) à Marseille, entre 2004 et 2007. Les vêtements conçus dans la règle de l’art relèvent d’un travail sur la mémoire du corps. La réminiscence nourrie par la culture japonaise omniprésente est une clé indispensable à la compréhension de la démarche artistique de Marie- Ange Guilleminot.

Le second temps de l’exposition est investi par une œuvre saisissante et humaniste …du meuble spirale au meuble infini… Modulables à souhait, les éléments de cette sculpture formant une spirale aux alvéoles garnies d’ouvrages, une fois déployés, deviennent un comptoir pour consulter les livres et éditions de l’artiste. Propice aux conversations, l’oeuvre apporte de la vie aux lieux où elle se pose.

Enfin, en regard des œuvres conçues à Sèvres, des objets issus des collections asiatiques de la Cité de la céramique, choisis par l’artiste, notamment des céramiques de Kyōto, sont présentés en vitrine. Pièces liées à des usages spécifiques, souvent en lien avec une cérémonie ou un rituel, elles correspondent à la démarche artistique qui traverse les créations de Marie-Ange Guilleminot: des bols à riz assortis offerts aux jeunes mariés dont le décor est censé porter bonheur (bols à couvercles à décor d’inscriptions, ou de sages dans la forêt) ; et l’ensemble des objets liés à la cérémonie du thé.

Repères biographiques
Diplômée de la Villa Arson, Marie-Ange Guilleminot vit et travaille à Paris.
Très présente sur la scène artistique internationale, au Canada, au Mexique, en Israël, aux États-Unis et au Japon, elle a participé à de grandes expositions en France, notamment «Le Paravent» au Capc Musée d’art contemporain à Bordeaux en 1998, ou «Jour de Fête» en 2000 au Musée national d’art moderne Centre Georges Pompidou à Paris. Elle obtient en 1997 la mention d’honneur à la Biennale de Venise pour sa démonstration d’objets à usage multiple avec Le Salon de transformation.

En 2005, elle expose au Hiroshima City Museum of Contemporary Art, au Japon et, la même année, elle obtient en commande publique la création de Le Lieu de mémoire, à Magny-les-Hameaux, en France. En 2006, elle présente les Kimonos suite à sa résidence au Kyoto Art Center, montrés ensuite à la Royal Academy de Londres. En 2010, lors de l’exposition «Elles» sont présentés Les Vêtements blancs, au Centre Pompidou, Paris. En 2012 une exposition lui est consacrée à la Villa Savoye, à Poissy.

Informations
Marie-Ange Guilleminot réalisera une performance autour des bols Deux en Un et des Coupes, avec la participation du compositeur Alain Kremski: samedi 16 mars à 15 h.

Trois rencontres avec le public, animées par Sophie Brossais avec qui l’artiste collabore régulièrement sont programmées, sur réservation:
– Jeudi 28 février 2013
– Jeudi 7 mars 2013
– Mercredi 17 avril 2013