ART | EXPO

Khaos Naos

23 Oct - 29 Nov 2014
Vernissage le 23 Oct 2014

L’exposition réunit une vingtaine de bronzes. Puisant dans le répertoire de l’Antiquité, Stéphane Pencréac’h se réapproprie les mythes, tel un écho au questionnement de notre monde contemporain. Il les représente dans des hauts-reliefs et des rondes-bosses où les notions d’échelles, de proportions, de perspectives sont bouleversées, inversées, mises à mal.

Stéphane Pencréac’h
Khaos Naos

L’exposition «Khaos Naos» réunit une vingtaine de bronzes de Stéphane Pencréac’h. Au fil du ce parcours, puisant dans le répertoire de l’Antiquité, où se croisent et s’entremêlent Héros et Dieux, l’artiste se réapproprie les mythes, tel un écho au questionnement de notre monde contemporain.

Pour cette première exposition entièrement consacrée à son œuvre sculptée, Stéphane Pencréac’h invoque les figures de la mythologie. Le Minotaure, Narcisse, Prométhée, sans oublier la Gorgone, totem de l’artiste, surgissent de la matière, dans un parcours menant du Khaos (lieu d’origine de l’univers) au Naos (partie la plus sacrée du temple, résidence de l’incarnation de la divinité).

Mais ici, point de statue à l’effigie de Zeus ou Athéna: à la place un gisant en suspension, nous questionnant sur la nature même de l’humanité. Tout en travaillant sur des sujets classiques, l’artiste se joue du canon de la sculpture établi par Polyclète. Ses Héros et ses Dieux, Stéphane Pencréac’h les représente dans des hauts-reliefs et des rondes-bosses où les notions d’échelles, de proportions, de perspectives sont bouleversées, inversées, mises à mal. Il réinvente les possibilités de forme et de narration qu’offre le relief. Il prolonge en cela l’appropriation qu’il en fait dans ses peintures où des éléments sculptés complètent ses œuvres picturales.

L’artiste recompose un théâtre de notre humanité forgée par les mythes et soumise à l’entropie. A la fois ruine d’un passé millénaire et artefacts du futur, ces sculptures opèrent par déplacements et métamorphoses.