ART | EXPO

This New This

01 Déc - 20 Jan 2018
Vernissage le 01 Déc 2017

L’exposition « This New This » à la galerie parisienne Chantal Crousel présente des peintures de Heimo Zobernig issues de séries réalisées entre 2011 et 2017. Ces toiles abstraites présentées chronologiquement révèlent l’évolution du travail de l’artiste viennois dont la recherche picturale se concentre sur la grille et la monochromie.

L’exposition « This New This » à la galerie Chantal Crousel, à Paris, dévoile des peintures de l’artiste viennois Heimo Zobernig : des toiles abstraites de format carré issues de différentes séries réalisées entre 2011 et 2017.

La peinture d’Heimo Zobernig explore la grille et la monochromie

L’exposition se concentre sur la pratique picturale d’Heimo Zobernig qui s’inscrit dans un corpus pluridisciplinaire offrant une large variété d’approches, de la peinture à la performance en passant par la sculpture et la vidéo. La peinture d’Heimo Zobernig explore sans relâche depuis les années 1980 les deux éléments essentiels de la peinture du XXème siècle que sont la grille et la monochromie.

Le parcours se déroule de façon chronologique, pour mieux souligner l’évolution de la peinture d’Heimo Zobernig au fil des six dernières années. Les tableaux, qui sont tous réalisés à l’acrylique et mesurent un mètre sur un mètre, témoignent de cette progression, plusieurs d’entre eux se révélant comme des réalisations charnières entre deux séries.

Des peintures-textes d’Heimo Zobernig émerge le mot « This »

Chaque peinture d’Heimo Zobernig résulte d’études antérieures préparant des motifs d’images à venir et marque une transition par rapport à la série suivante. Ainsi le parcours commence-t-il avec des peintures-textes réalisées en 2011 dans lesquelles des mots tracés dans les mêmes tons d’ocre, de bleu et de blanc que le fond de la toile se confondent avec lui jusqu’à parfois devenir quasiment invisibles. Le jeu sur la monochromie par de larges aplats de couleurs annonce ici la série suivante.

Les peintures réalisées par Heimo Zobernig en 2014 imitent les écrans pixellisées des téléviseurs à basse résolution des années 1980. C’est cette fois moins la couleur que la surface elle-même qui est l’enjeu de la démarche de l’artiste. Ces peintures expriment par les mots déstructurés qu’elles affichent, par leur palette empruntant au champ chromatique digital et par leur pixellisation imprécise le rapport qu’elles entretiennent avec l’image mouvante.

Les dernières œuvres d’Heimo Zobernig font appel à l’histoire de l’art et à des types de textes provenant de sources multiples. Dans ces tableaux réalisés en 2016 et 2017 s’opposent une grille picturale rigoureuse et une grille approximative et onduleuse, faite de bandes adhésives grossièrement découpées qui font émerger de la toile des mots comme « This ».