DANSE | SPECTACLE

Via Kanana

12 Jan - 13 Jan 2018

Concentré d’énergie, le spectacle de danse contemporaine Via Kanana a de quoi raviver les publics. La très engagée compagnie de danse sud-africaine, Via Katlehong, s'est associée au chorégraphe Gregory Maqoma, pour livrer une pièce vigoureuse. De quoi remodeler sans attendre le réel, par la danse.

Spectacle de danse contemporaine, Via Kanana est une création conjointe des Via Katlehong et de leur invité, le chorégraphe Gregory Maqoma. Conjurant la peur et l’inertie, cette pièce pour sept danseurs et un musicien revitalise ses spectateurs. Par sa force de mouvement, de rythme, mais aussi par son sens, son histoire. D’abord avec son titre : Via Kanana. En sotho (langue bantoue), ‘Kanana’ s’apparente en quelque sorte à Canaan [référence biblique à la Terre promise]. Soit l’idée d’un lieu sans corruption, d’égalité, mais aussi l’idée d’une promesse non tenue. Tandis que ‘via’ évoque la bifurcation. ‘Via Kanana’ fonctionne ainsi en écho avec le nom de la compagnie, ‘Via Katlehong’. Katlehong étant le nom d’un township d’Alberton, en grande banlieue de Johannesburg. Via Kanana, par les danseurs de Via Katlehong, c’est à la fois l’attachement à un lieu et la transformation de ce lieu, par la danse, le mouvement et l’énergie.

Via Kanana, par Via Katlehong et Gregory Maqoma : une danse engagée

Fondée en 1992 et portée par Buru Mohlabane, Vusi Mdoyi et Steven Faleni, la compagnie Via Katlehong Dance reflète l’énergie qui a mis fin à l’apartheid. Avec une compagnie engagée dans un quartier, sa vie, sa culture, ses valeurs. La danse de Via Katlehong est imprégnée de danse pantsula : une danse contestataire et urbaine, à l’instar du hip-hop et du krump. Soit une danse syncopée, rapide, virtuose, mêlant claquettes (tap dance et step), gumboot, sifflements… Un concentré d’enthousiasme, pour se donner la force de résister et de tenir. Toujours engagée, la compagnie Via Katlehong poursuit son travail de pédagogie culturelle dans les quartiers urbains sud-africains. Pour Via Kanana, elle a invité le chorégraphe johannesbourgeois Gregory Maqoma. Également danseur et pédagogue, Gregory Maqoma a notamment dansé avec le chorégraphe britannique Akram Khan, dans Variations for vibes, strings & pianos (2006), en hommage à Steve Reich.

La danse contemporaine sud-africaine : des accents de pantsula (danse urbaine)

Riche en strates et cultures, le spectacle Via Kanana embrasse les genres et les aspirations, pour mieux fonder le réel. Rencontre entre différentes dynamiques chorégraphiques, la pièce reflète la danse des rues de Katlehong, d’hier à aujourd’hui. Mais aussi le parcours de Gregory Maqoma, de Soweto à la Belgique, jusqu’à la fondation du Vuyani Dance Theatre, au cœur de Johannesburg, dans Newtown. Autant de trajectoires de déplacement, dans l’espace et le temps, qui se retrouvent dans Via Kanana. Comme le dit Gregory Maqoma, « Le monde n’est pas, n’est plus, ce dont nous avions rêvé. Nous sommes tous des victimes, nous sommes tous assombris par la peur. » Et face à cette angoisse globalisée, Via Katlehong et Gregory Maqoma livrent un spectacle chorale enlevé et puissant, un appel à l’initiative collective, pour rester vivants.