ART | EXPO

Straight Battlefield

16 Mar - 27 Avr 2018
Vernissage le 16 Mar 2018

L’exposition « Straight Battlefield » à l’AFIAC / Maison des métiers du cuir, à Graulhet, réunit des installations de Floryan Varennes inspirées de l'univers médiéval à travers lesquelles l’artiste explore les relations entre le corps et les traces laissées par sa disparition.

L’exposition « Straight Battlefield » à l’ AFIAC / Maison des métiers du cuir de Graulhet, accueille des installations de Floryan Varennes dans lesquelles l’univers médiéval sert de cadre à une recherche sur le corps et les traces qui demeurent après sa disparition.

« Straight Battlefield » : l’univers médiévaliste de Floryan Varennes

Les œuvres réunies dans l’exposition Straight Battlefield (Champ de bataille rectiligne) s’inscrivent toutes dans le médiévalisme qui est la principale source d’inspiration de Floryan Varennes. L’univers médiéval et la vision commune que l’on en a en tant que période traversée de combats, de tournois et d’étendards teintés de sacré, constitue pour l’artiste le cadre général idéal de ses installations épurées et symboliques.

Un ensemble de neuf étendards tombant du plafond intitulé Codex Novem, restitue suivant l’abstraction contemporaine l’histoire des neuf preux de la légende médiévale. À partir d’un cuir holographique qu’il a découpé en fines bandes croisant trois modes et trois styles, Floryan Varennes a réalisé neuf grilles. Chaque étendard devient ainsi une forme, presque dénuée de la force symbolique dont il était porteur, racontant dorénavant à travers la grille une nouvelle histoire axée autour du désir et de la captivité.

Les installations de Floryan Varennes explorent les traces laissées par le corps

Dans l’installation Scrima Ex Scrima, deux rectangles bleus, blancs et gris sont disposés au sol, semblables à des pistes d’escrime recomposées en cuir. S’inspirant de ce type de combat, Floryan Varennes en fait la base du dispositif formel qu’il déploie par des lignes qui se croisent. Il réinterprète ainsi les mouvements d’un duel tandis qu’une brume emplit l’espace. Pulsion violente et rigueur codée se mêlent en un ensemble contrasté.

À travers son univers étrange fait de formes épurées mais pourtant précisément évocatrices, Floryan Varennes fait des souvenirs des présences palpables et rend réel l’insaisissable, explorant les rapports entre les formes du corps et les traces que laisse son effacement.