ART | EXPO

e’ a’ u’

15 Juin - 17 Sep 2017
Vernissage le 15 Juin 2017

L’exposition « e a u » au CRAC Alsace réunit des installations, sculptures et objets de l’artiste brésilien Jarbas Lopes. Un ensemble d’œuvres placées sous le signe du mouvement et de l’entrecroisement.

L’exposition « e a u » au Centre rhénan d’art contemporain Alsace présente les œuvres de Jarbas Lopes : des sculptures, peintures, objets et installations qui renvoient à l’élément aquatique par leur caractère ouvert, multiple, leur tendance au mouvement et à l’entrelacs…

« e a u » : les œuvres en mouvement de Jarbas Lopes

Le titre de l’exposition dispose les trois lettres « e », « a » et « u » de façon dissociées et non linéaire : elles sont trois lettres en mouvement, libres, qui rassemblées forment le mot « eau ». Comme cet élément, elles ne se laisse ni saisir ni immobiliser. Ainsi s’affirment également les œuvres de Jarbas Lopes.

Le tissage est une technique récurrente dans les œuvres de l’artiste brésilien. Le tableau intitulé Pintura Elástica est fait d’élastiques rouges et noirs entrelacés tendus sur un châssis. La sculpture Cicloviaerea, réalisée de 2001 à 2016, est une bicyclette recouverte d’un tissage d’osier. En s’appropriant cette technique ancienne grâce à laquelle les hommes ont pu fabriquer des sacs, des filets et divers objets, Jarbas Lopes évoque le rôle qu’il a joué dans leur développement puis leur capacité à se déplacer.

Le tissage et l’entrelacs sont au cœur de l’œuvre de Jarbas Lopes

Symbole indirect du mouvement, le tissage est aussi celui de l’entrelacs, des croisements des pensées et des personnes. On retrouve l’image de l’entrecroisement dans l’œuvre intitulée Livro mastigado, un cahier dont les pages sont recouvertes de minuscules perforations formant des lignes droites qui se coupent, ou encore dans celle intitulée Good and Evil Misunderstandings, deux voitures Coccinelle, une blanche et une noire, placées châssis contre châssis, l’une étant à l’envers et dépourvue de ses roues.