ART | EXPO

Des caractères extérieurs

03 Mai - 16 Juin 2018
Vernissage le 03 Mai 2018

L’exposition « Des caractères extérieurs » à gb agency dévoile de nouvelles séries d’œuvres de Dove Allouche : une étude du processus de croissance de champignons microscopiques, déclinée en photographies, objets de verre et dessins.

L’exposition « Des caractères extérieurs » à gb agency présente des photographies, objets de verre et dessins de Dove Allouche à travers lesquels se joue une domestication de l’aspect sauvage du monde.

« Des caractères extérieurs » : Dove Allouche explore le vivant

Les nouvelles œuvres de Dove Allouche poursuivent sa démarche reposant sur l’expérimentation de divers procédés de reproductions et sur la transposition et le déplacement de techniques et de méthodes d’un médium à un autre. S’inscrivant dans la série Fungi, elles recentrent son travail sur le vivant et, usant de procédés moins catastrophistes et moins immédiats que précédemment, relèvent plus du temps long et d’un principe de programmation.

À la source du nouveau projet de Dove Allouche : quarante-cinq champignons dont la caractéristique est de se nourrir de la matière des œuvres d’art. L’artiste a recueilli des échantillons dans les archives du Centre de Recherche sur la Conservation des Collections et les a projetés à l’aide d’une pipette sur des plaques pour les placer en culture et ainsi observer leur croissance, formant des cercles qui s’élargissent progressivement. De cette façon, Dove Allouche rend sensible et visible une existence parasitaire et son processus biologique jusque-là invisibles.

Dove Allouche, d’un médium à l’autre

Si cette révélation sensible semble obéir à une logique autonome des champignons, elle s’accomplit en fait grâce à des artifices et choix de Dove Allouche. La photographie sous forme de lithographies du processus de culture en interrompt le cours, avant de le transposer dans un autre médium : des objets en verre coloré découpés sous forme de rectangles. Ces tableaux de verre reproduisent les motifs que dessine le cycle des champignons.

Le choix du verre souligne par la transparence de cette matière la nature intermédiaire des images créées par Dove Allouche : ces images existaient avant son geste mais attendaient d’être révélées. Le déplacement d’un médium à l’autre se poursuit avec d’autres cultures de spores qui ont été transposées en dessin, en suivant un strict protocole. La qualité intermédiaire des images s’inscrit ainsi entre les séries d’œuvres, par le passage de la photographie à l’objet en verre et au dessin.