ART | EXPO

Phénomènes

03 Fév - 27 Mai 2018
Vernissage le 02 Fév 2018

L’exposition « Phénomènes » au Frac Alsace Sélestat réunit onze œuvres de Cy Twombly et Carsten Nicolai à Nathalie Talec, Jan Fabre et Adrien Missika. Des peintures, dessins, estampes, sculptures, photographies et vidéos qui partagent un intérêt pour les manifestations de la nature, leur observation et leur représentation.

L’exposition « Phénomènes » au Fonds régional d’art contemporain Alsace Sélestat réunit les œuvres de onze artistes contemporains qui à travers la photographie, la peinture, le dessin, la vidéo ou encore la sculpture s’intéressent à l’observation de l’environnement naturel et à sa représentation.

« Phénomènes » : quand l’art observe et représente la nature

Dix œuvres issues des collections du Frac Alsace et une appartenant au Frac Champagne-Ardenne sont rassemblées autour de la notion de phénomène, c’est à dire la manifestation de la nature qui nous donne directement un accès profond au monde, par les sens et non par l’intellect. Les œuvres sont représentatives d’artistes de différentes générations et origines : Cy Twombly, Balthasar Burkhard, Pierre Savatier, Richard Monnier, Marc Couturier, Nathalie Talec, Damien Cadio, Jan Fabre, Carsten Nicolai, Edith Dekyndt et Adrien Missika. Elles abordent de multiples media : peinture, dessin, estampe, sculpture et objet, photographie, vidéo…

L’œuvre intitulée Demi-lune, réalisée en 1990 par Marc Couturier, parvient à évoquer à travers une grande économie de moyens les longues traînées de nuage que l’on peut brièvement voir au moment du coucher du soleil. Une plaque de bois doré à la feuille d’or blanc est posée au sol, jouant ainsi de l’harmonie des contraires entre la masse d’un matériau lourd attiré vers le sol et la finesse aérienne de la feuille d’or, entre pesanteur et gravitation, visible et invisible.

Les phénomènes naturels chez Marc Couturier, Cy Twombly, Nathalie Talec

Le tableau Tache solaire de Nathalie Talec témoigne de l’intérêt de l’artiste pour les sciences naturelles, les phénomènes météorologiques et la température. Réalisée à la peinture vinylique sur toile, l’œuvre juxtapose des taches de couleur, dans des tons de rouge et de jaune, qui évoquent des phénomènes que seules les publications scientifiques nous ont permis d’entrevoir et qui demeurent mystérieux. Cette mise en fiction du réel s’inscrit dans la démarche de poétisation de la science que mène Nathalie Talec.

La série Natural History Part I – Mushrooms créée en 1975 par Cy Twombly associe sur chacune de ses feuilles les techniques du dessin, du collage et de la lithographie, de telle façon qu’il est difficile de déceler chacune d’elles. Rassemblant des illustrations botaniques, des reproductions de vieux tableaux, des photos, des cartes postales d’événements historiques et des monuments, des étiquettes, des gammes de couleurs, du papier millimétré, ainsi que des dessins, signes, lignes et formes abstraites et l’écriture automatique caractéristiques de Cy Twombly, les feuilles racontent symboliquement l’histoire naturelle depuis la cellule primitive, en y mêlant l’histoire de la civilisation.