DESIGN | OBJET

Elliptic armchair

Avec son modèle d'orbites elliptiques, Johannes Kepler aura marqué les esprits, aussi bien pour le mouvement des planètes que pour celui des électrons. S’inscrivant dans cette dynamique, Elliptic armchair, de la designer Clémentine Chambon, offre un fauteuil conjuguant élan, symétrie et complexité.

Fauteuil en forme d’exosquelette ajouré, l’Elliptic armchair (2014) dispose d’une assise en suspension. Édité par Bonacina 1889 et signé Design Percept (Françoise Mamert et Clémentine Chambon), Elliptic armchair a été dessiné par Clémentine Chambon. Siège en rotin, il se laisse traverser par l’espace, pour mieux offrir un entrelacs, aussi dynamique qu’ergonomique. Conjuguant discipline symétrique et jaillissements organiques, Elliptic armchair va jusqu’à évoquer une forme de jungle compacte. Une sorte de mesh à la topographie touffue et confuse, bien que totalement maîtrisée. Tout en arceaux, le fauteuil Elliptic se décline en différentes couleurs. Et avec l’Elliptic lamp, il forme un duo aux allures de méduses fantomatiques. Réussissant ainsi à faire de la vannerie autre chose que de l’ornemental, par un jeu d’effets de débordements et désordre.

Elliptic armchair de Clémentine Chambon : un fauteuil tout en suspension

Clémentine Chambon est une designer plutôt attentive à tous les aspects de la production, de la conception 2D au produit fini, en passant par les maquettes et prototypes. Une attention qui permet de suivre son processus de création-fabrication, au gré d’objets intermédiaires assez autonomes. En résulte une série de dessins et maquettes, notamment représentés par The Art Design Lab. Soit une plateforme dédiée aux étapes intermédiaires de la production design ; comme un regard dans la coulisse du processus créatif. Et ce qui se dégage des dessins de Clémentine Chambon, c’est un trait à main levé, ample et sûr, délié, tout en étant fortement orienté 3D. Ses dessins ne laissent aucun doute quant au fait que ces objets soient conçus comme des volumes dans l’espace. Autant de trames dévoilant une pensée topographique, tout en courbures d’espace-temps.

Design Percept (Clémentine Chambon et Françoise Mamert) : sobriété et justesse

Dans la collection Elliptic de Clémentine Chambon, pour Design Percept, il y a presque le reflet des structures célestes. Ondes gravitationnelles et courbures de l’espace-temps : les deux pièces (fauteuil et lampe) semblent répondre à la visualisation contemporaine de ces phénomènes physiques. Un travail sur la courbure qui se retrouve régulièrement dans les pièces créées par Clémentine Chambon et Françoise Mamert. Lesquelles travaillent ensemble depuis 2008, tout en conservant également une création personnelle. La signature de Design Percept passe ainsi notamment par une élégance sobre et juste. Avec des pièces imprégnées de veille technologique. Ayant transité par l’aéronautique (projet d’aménagement de l’A380 pour la compagnie aérienne Qantas), Clémentine Chambon reste attentive aux techniques de production et matériaux innovants. Un souci qui se discerne dans le fauteuil Elliptic, avec sa structure légère et ajustée, où rien ne semble être laissé au hasard.