DANSE | SPECTACLE

Soleil

12 Déc - 15 Déc 2017

Avec Soleil, la chorégraphe Christina Towle présente un solo flamboyant, entièrement porté par le danseur Yves Mwamba. Magicien du mouvement, le performeur boyomais, issu du hip-hop, fait naître des ombres et des nuages, des rayons de lumière et de la poésie lumineuse.

Poésie chorégraphique, le spectacle de danse Soleil, de la chorégraphe franco-américaine Christina Towle et la Kivuko Compagnie, offre un moment de douceur onirique. Conçu pour le très jeune public (dès 2 ans), être adulte ne dispense pas pour autant d’avoir besoin de rêver. C’est donc un solo magique du danseur congolais Yves Mwamba que pourront s’offrir les spectateurs en quête de féerie. Et ce, sur une musique du compositeur vénitien Paki Zennaro, avec ses accords de guitare berçant et éclaboussant Soleil d’une douce chaleur. Comme un souffle à fleur de peau, Soleil irradie la scène d’une danse contemporaine simple et bienveillante.

Soleil de Chrsitina Towle et la Cie Kivuko : un solo onirique pour un conte dansé solaire

Formé au hip-hop à Kisangani (RDC), le danseur et performeur Yves Mwamba garde des battles dansées urbaines un dynamisme fluide. Pour le conte dansé Soleil, il narre par son corps l’histoire d’un petit garçon fasciné par l’astre du jour. Et à mesure qu’il en capte l’énergie, il la transforme en mouvement, en danse. Une énergie solaire qui décline avec l’arrivée de la nuit, plongeant les corps dans une mollesse léthargique. De l’éveil à la danse qui procure joie et augmentation de puissance, au moment de repos qui implique une mise en sommeil, le solo Soleil va puiser dans les universaux. Et sur une scène tout en clair-obscur doré. Il y a du mime, du clown, du cirque et de la danse contemporaine dans ce spectacle. Ainsi que des pigments libres, entre poudre précieuse et pollen, matérialisant ainsi la vibrance de la lumière, la trace du souffle.

Le dépouillement comme prélude à la magie : une danse d’ombres et de nuages flamboyants

Jeux d’ombres, nuages et mouvements hypnotiques… Avec une ampoule suspendue pour tout décor (même pas de télévision), Yves Mwamba fait naître émerveillement et magie. Un dépouillement qu’éclipse la richesse expressive du performeur, porté par la musique de Paki Zennaro (autrement connu pour ses collaborations avec la chorégraphe Carolyn Carlson). Avec Soleil, la chorégraphe Christina Towle livre ainsi une suite à Lune (2016). Soient deux chorégraphies créées par la Cie Kivuko et destinées à la toute petite-enfance. Un public à la fois facile et pourtant extrêmement exigeant. Fondée en 2015 par Christina Towle et Djino Alolo Sabin, danseur et musicien lui aussi issu de la scène hip-hop boyomaise [de Kisangani], la Cie Kivuko avait créé Debout – Se Relever en 2015. Un spectacle de danse contemporaine boxé et dansé, en hommage à Mohammed Ali. De toute cette bouillonnante énergie, Soleil ne garde que l’essentiel : les petites lumières capables d’allumer les yeux des enfants.