ART | EXPO

Artcheval

14 Oct - 07 Jan 2018
Vernissage le 14 Oct 2017

L’exposition « Artcheval » au Centre d’art contemporain Bouvet Ladubay, à Saint-Hilaire-Saint-Florent, près de Saumur, regroupe les œuvres de huit artistes contemporains autour du thème de l’équitation. Sculptures, peintures, dessins, photographies, installations et performances offrent neuf visions du cheval.

L’exposition « Artcheval » au Centre d’art contemporain Bouvet Ladubay, à Saint-Hilaire-Saint-Florent, près de Saumur, orchestre une rencontre entre l’art contemporain et l’univers équestre à travers les œuvres de neuf créateurs : des sculptures, peintures, dessins, photographies, installations et performances.

« Artcheval », une rencontre entre le monde du cheval et celui de la création artistique contemporaine

Créée en 1993 sous le nom de « Salon d’automne », l’exposition « Artcheval » répondait à une volonté de la ville de Saumur, haut lieu de l’équitation, de créer un événement culturel autour de cette thématique. Cette manifestation qui a réussi à se frayer peu à peu un chemin entre le monde du cheval et celui de la création artistique contemporaine fête aujourd’hui ses vingt-cinq ans.

Pour l’occasion, l’exposition « Artcheval » prend la forme d’une rétrospective et présente les œuvres de neuf artistes qui ont été primés lors d’éditions antérieures de l’événement : Rémi Brun, Jacques Blézot, Alain Guillotin, Liska Llorca, Jeanne Marty, Emmanuel Michel, Erna Mouton, Joël Person et Jean-Louis Sauvat. A travers les huit salles du centre d’art s’expriment donc neuf univers et neuf visions du cheval.

D’Alain Guillotin à Liska Llorca en passant par Jeanne Marty, neuf visions du cheval

Les œuvres d’Alain Guillotin, tournées depuis quelques années vers le thème de l’équitation, sont le fruit d’une démarche minimaliste qui tend à l’essentiel jusqu’à l’épure, mais qui cherche également à offrir des points de vue surprenants. Ses tableaux comme Chiquita sur fond jaune ne gardent du cheval que la silhouette, à peine suggérée, telle une trace laissée sur la toile par le passage de l’animal. Sa sculpture Totem « Planète » Cheval N°9 est une référence aussi directe que graphique au sport équestre : des brides, rênes et autres mors assemblés en un lourd agglomérat et uniformément recouverts de peinture rouge sont fixés sur une tige.

Les photographies de Jeanne Marty sont nées de façon autodidacte, de pérégrinations à travers le monde des chevaux de course, des écuries aux hippodromes, et de voyages dans des contrées plus lointaines. Dans un noir et blanc contrasté, ses clichés fixent des impressions fugaces, des moments de grâce ou de puissance. C’est à travers l’installation et la performance que Liska Llorca aborde ici le monde équestre, au cœur d’un travail sur le corps et le mouvement qui lie les hommes et les chevaux dans un même art du geste et de libération d’énergie.